Qualités du parent musulman productif Article 8 – Quelques pistes pour une éducation islamique réussie


Par Cyrille

Article no : 8 – Quelques pistes pour une éducation islamique réussie

Avant d’être parent, nous avons été enfant. Peut être que notre propre éducation n’a pas été idéale. Peut être que nos parents n’ont pas su nous donner ce dont nous avions besoin, même s’ils ont essayé. Ce fardeau, nous le portons ensuite lors de notre vie, et il influence la manière dont nous allons éduquer nos propres enfants.

Il est important pour le parent musulman productif de faire un inventaire précis des comportements et attitudes qui ont un impact négatif sur notre manière d’éduquer. Pour cela, on pourra se poser les quelques questions suivantes :

  • Est ce que je perds patience facilement avec mes enfants ?
  • Quelle est ma réaction en face d’un manque de respect ?
  • Est ce que je fais des commentaires négatifs sur mon enfant ?
  • Est ce que j’ai du mal à faire respecter des règles et limites ?
  • Est ce que j’ai tendance à constamment chercher la petite bête ?
  • Suis-je indifférent au choix d’amis que fait mon enfant ?
  • Est ce je porte une attention sincère à ce que vit mon enfant ?
  • Est ce que mon tempérament colérique transparait dans mes interactions avec mon enfant ?

Une fois que l’on prend conscience d’éventuelles carences dans un domaine où un autre, il convient de se fixer un objectif de changement. Choisir une habitude et la changer un peu tous les jours, si possible avec l’aide du conjoint. Par exemple, au lieu de se mettre en colère face au manque de respect de son enfant, il vaut mieux indiquer, éduquer et entrainer. Indiquer à son enfant le mauvais comportement ou la mauvaise parole, éduquer l’enfant sur les raisons pour lesquelles ce comportement est inacceptable, et enfin entrainer celui-ci à corriger son comportement.

La famille est aussi un cadre où se fixer des objectifs est important. Établir avec son conjoint un plan d’éducation pour ses enfants peut se révéler extrêmement utile sur le long terme. Ce plan explicitera l’image que l’on se fait du futur pour ses enfants et des étapes à franchir pour atteindre cet idéal. On pourra se poser les questions suivantes :

  • Quels sont les signes d’une éducation réussie dans notre famille ?
  • Quelles sont les priorités d’apprentissage pour nos enfants ?
  • Que ce que l’on est prêt à compromettre ? Qu’est ce qui n’est pas négociable ?
  • Quels rôles les deux parents souhaitent avoir dans l’apprentissage de leurs enfants ?
  • Quels sacrifices (en temps/financiers) est-on prêt à faire pour l’éducation de ses enfants ?

 

Il est crucial de mettre ce plan par écrit et de le relire et de l’enrichir régulièrement au fur et à mesure que les grandes étapes de l’enfance et de l’adolescence se déroulent.

Enfin, comme dans toutes nos actions en tant que musulman, il faut s’assurer que l’éducation des enfants rentre bien dans le cadre de l’agrément de Dieu et de son service. À ce titre, faire des invocations fréquentes pour la réussite de l’éducation de ses enfants est aussi très important. Se souvenir qu’Allah nous a donné le libre arbitre et qu’il est normal que son enfant exprime au bout du compte ses désirs indépendamment des nôtres.

En résumé :

  • Faire un travail d’introspection pour connaître ses propres limites en matière d’éducation.
  • Modifier ses comportements, un à un, avec l’aide de son conjoint.
  • Avoir une idée claire de ce que l’on veut pour ses enfants. Discuter un plan d’action avec son conjoint. Le mettre par écrit et faire le point régulièrement sur son accomplissement.
  • Garder patience et s’en remettre à Allah. Éduquer est difficile mais permet aussi de changer ses propres comportements.

Retrouvez les précédents articles de la série « qualités du parent musulman productif« .

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *