8 astuces pour être un musulman productif en bonne santé financière


Par Talha Tashfeen Qayyum

« Donne à ton proche ce qui lui est dû, ainsi qu’au pauvre et au voyageur ! Mais évite toute prodigalité, car les prodigues sont frères de Satan et Satan a été très ingrat envers son Seigneur. » [Sourate Le voyage Nocturne (Al Isra- 17) v. 27-28].

Nous dépensons tous de l’argent pour nos besoins élémentaires ; nous dépensons également parfois (voire beaucoup) par pur plaisir, afin d’assouvir nos envies. Pour les plus chanceux d’entre nous, nous pouvons épargner une partie de nos revenus. Néamoins, la plupart du temps,, les gens dépensent tout leur argent sans compter, sans penser aux conséquences et se font du souci quand lorsque survient un imprévu et qu’ils ont vraiment besoin d’argent.

L’argent est une nécessité (surtout à notre époque) et il est légitime de l’utiliser pour subvenir à nos besoins. Nous devons, cependant, trouver le bon équilibre entre nos dépenses courantes, nos économies (pour préparer les mauvais jours) et garder un petit extra pour nous faire plaisir.

Voyons comment gérer son argent avec sagesse et de façon plus productive, c’est-à-dire sans le gaspiller et réfléchir avant de l’utiliser.

1.  Identifiez vos dépenses

Tout d’abord, identifiez et faites une liste de toutes vos dépenses mensuelles. Cette liste variera légèrement en fonction du style de vie et des besoins de chacun. Détaillez au maximum vos besoins : alimentation, logement, transport, électricité, gaz, frais de scolarité, traites et assurances liées à la voiture, frais bancaires etc. Je vous conseille également d’inclure dans cette liste le montant à allouer pour la charité (sadaqa).

2.  Créez un fichier de suivi des dépenses ou utilisez une application

Créez un tableur avec vos dépenses budgétées (montant à allouer mensuellement). Incluez-y également votre  revenu mensuel ainsi que votre revenu cumulé sur l’année. Vous pourrez alors observer si vos dépenses sont entièrement couvertes par vos entrées d’argent. Si oui, alors vous êtes plus ou moins sur la bonne voie. Dans le cas contraire (vos entrées d’argent sont inférieures à vos dépenses), vous devez impérativement rationaliser vos dépenses.

Vous pouvez faire cette opération de manière plus efficace en utilisant des applications pour smartphone proposées par les banques (telles que «Mon budget » « Suivi Budget » etc.) ou autres app « Budget Insight » (très bien faite et facile d’utilisation), ou Texthog et Cashbase pour les utilisateurs d’iPhone.

3.   Économisez une partie de vos revenus

Une fois vos dépenses clairement identifiées, vous aurez une vision plus claire de ce que vous pouvez épargner mensuellement, voire même annuellement. Fixez-vous ce montant comme objectif d’épargne et mettez-le de côté dès que vous recevez votre paie. Ça vous assurera un coussin de sécurité en cas de coup dur ou d’urgence. Idéalement, si vous épargnez 10 à 20% de votre revenu, ce sera une bonne base.

 4.   Notez toutes les dépenses

Notez quotidiennement vos dépenses. Personnellement, j’utilise le bloc-notes de mon téléphone pour noter toutes les dépenses que j’effectue dans la journée. A la fin de chaque semaine, je transfère ces données dans mon tableur sur mon PC et je compare avec le budget que j’ai défini pour les dépenses.

 5.   Analysez

Ne perdez pas de vue vos objectifs. Choisissez un jour (par exemple le dernier jour du mois, ou le jour où vous recevez votre salaire) pour analyser vos dépenses. Premièrement, vérifiez que vous avez épargné le montant que vous aviez convenu de mettre de coté. Si tel n’est pas le cas, analysez vos dépenses afin de trouver le poste de dépenses en cause (généralement, le poste de dépenses le plus grand) ; une fois que vous l’avez identifié, voyez si vous pouvez réduire ce poste de dépenses, de combien vous pouvez le réduire et tenez votre résolution. Commencez à réduire vos dépenses immédiatement.

6.  Réglez vos dettes

Abou Moûssa Al Ach’ariy (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mohammed (paix et bénédiction sur lui) a dit :

« En vérité, le plus grand péché avec lequel un serviteur rencontre Allah, après les grands péchés qu’Il a interdits, c’est qu’il meure alors qu’il avait une dette (non remboursée) et qu’il n’a rien laissé pour que celle-ci soit honorée. » (Ahmad et Abou Dâoûd). Darimi

Évitez autant que possible les dettes. Si vous ne pouvez pas les éviter, alors assurez-vous autant que possible d’effectuer vos paiements dans les temps. Tout comme vous prévoyez dans votre budget un montant d’épargne, prévoyez aussi impérativement un budget pour le règlement de vos dettes. Ne laissez surtout pas vos dettes s’accumuler (remboursement de prêts, de découverts, de prêt automobile, etc.) au risque de payer des frais de retard qui augmenteront vos dépenses.

7.  Améliorez votre style de vie

« Ô fils d’Adam ! Mettez vos plus beaux habits à chaque prière ! Mangez et buvez en évitant tout excès ! Dieu n’aime pas les outranciers. » Noble Coran, Sourate Les murailles [Sourate des Murailles (Al A’raf), 7:21]

Débarrassez-vous de vos réflexes dépensiers et de vos mauvaises habitudes. Il pourrait s’agir du coût d’achat de vos cigarettes, du gobelet de café que vous prenez au Starbucks tous les matins ou tout simplement de l’achat impulsif d’une chose dont vous n’avez pas besoin. Prenez le temps de calculer tout ce que vous dépensez en café, cigarettes, fast food, etc. annuellement. Vous serez surpris par le montant obtenu, sachant que cet argent pourrait être dépensé plus judicieusement et que réduire ces dépenses fera autant de bien à votre porte-monnaie qu’à votre santé.

 8.  Revenu disponible

Si vous suivez tous ces conseils et que vous réussissez à mettre de l’argent de côté tous les mois, vous aurez en fin d’année une coquette somme disponible inchaAllah. Vous pourrez alors récompenser vos efforts consentis pendant l’année soit en allant en vacances, soit en achetant ce gadget que vous avez toujours voulu avoir.

Abou Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

« la richesse ne consiste pas en la possession de biens. La richesse consiste dans le contentement de l’âme » autre version « la richesse ne consiste pas à posséder beaucoup d’argent mais à connaitre le contentement de l’âme devant tout ce qui lui était accordé, sa satisfaction et sa richesse intérieure » Al Adab Al Mufrad, Livre 14, Le comportement avec les gens et le bon caractère, Hadith 276.

Quels sont vos astuces pour gérer efficacement votre budget ? Partagez-les avec nous afin que nous ayons plus de baraka dans nos finances, inchaAllah !

 A propos de l’auteur : 

Talha Tashfeen Qayyum, un diplômé suisse en gestion hospitalière. Il est également un auteur freelance qui écrit des articles sur le développement personnel. Il aimerait par ce biais rendre service à la Oumma et à la société en général. Il souhaite que ses travaux impactent positivement la vie des lecteurs, inchaAllah.

Vous pouvez en apprendre plus sur ses travaux sur www.personal-development.com/talha. Vous pouvez également le contacter par mail à talha.tashfeen@gmail.com.

 

 

 

6 Responses to 8 astuces pour être un musulman productif en bonne santé financière

  1. safia dit :

    Bons conseils. On ne parle pas assez souvent de la gestion financière au quotidien.

  2. Maryam dit :

    salam aleykoum comme d hab vos article sont géniaux. jazzakallah kheiran.

  3. salam dit :

    Salam,

    Je pense qu’il aurait été important de préciser que les cigarettes et les prêts (avec intérêts) sont interdits en Islam car dans l’article on en parle comme si c’était « normal ».

    Allah est Seul Savant.

    Salam

  4. karima dit :

    Salamou’aleikoum

    Article intéressant à développer je pense.
    Afin de diminuer ses dépenses j’ai pour ma part supprimé le portable et n’ai plus de voiture.Moins de factures et moins de stress.
    Faire plus de Sadaqa.Ne garder qu’un seul compte à la banque et essayer de supprimer sa carte bleue.Cela évite de payer des frais de banques qui à la longue nous pompe plus d’argent qu’autre chose.
    Eviter tous les abonnements qui ne sert à rien comme les abonnements TV ou magazines mais aussi les cartes de consommation dans les boutiques.Ceux-lài nous invite sans arrêt à acheter et consommer encore plus.
    Ne pas aller en vacances souvent dans l’année notamment à l’étranger.
    Eviter les emprunts usuriers et à la consommation,arrêter de fumer, d’acheter des aliments sains et supprimer les sucreries et produits industriels qui détruisent notre santé,éviter les fast -food.
    En bref diminuer sa consommation de moitié serait l’idéal et investir l’argent récupéré pour des projets islamiques comme construction de mosquées, d’écoles,de coopératives musulmanes ou financer les étudiants musulmans dans leurs études.
    La liste peut devenir très longue.Désolée pour ce long message.

    BarakaAllahoufikoum et jazakaAllahoukheiran pour ce que vous faites.

    Salamou’aleikoum

  5. Mariame Diaby dit :

    Très bons conseils pour mieux gérer son budget…

  6. OSS dit :

    As Salam Aleykum,

    La traduction de l’ayat extrait de la Sourate Al Isra est étonnante et peut prêter à confusion.

    Prodigalité = bonté, générosité.

    Or l’ayat parle plutôt ici de gaspillage.

    Et je ne comprends pas non plus le « mais » qui induit en erreur.

    La traduction du verset la plus répandue est :

    « Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu’au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment »

    Le sens ici n’est pas vraiment le même… Allahu’alem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *