[Série du Ramadan] Y a-t-il un temps de relaxation pendant le Ramadan ?


Par Tasnim Nazeer

 Le mois de Ramadan est une période de réflexion et offre à beaucoup de Musulmans un renouvellement spirituel. L’occasion de prendre de bonnes habitudes,  d’en perdre d’autres, et de faire le plus de bonnes actions possibles. Pourtant, nous passons la majeure partie de nos journées à préparer des repas, manger ou dormir. Est-ce réellement de cette manière que nous devrions vivre notre jeûne ?

 Certains Musulmans passent leurs journées et leurs nuits dans la cuisine, à préparer des petits plats sans faire aucune activité en lien avec la religion. Alhamdoulillah, qu’Allah récompense ceux qui cuisinent les repas durant Ramadan, pour le temps et less efforts fournis. Cependant, on ne devrait pas passer nos journées à préparer le repas de l’Iftâr. Le mois de Ramadan ne tourne pas autour de ce que l’on mange en fin de la journée. Au contraire, ce mois devrait être le moment idéal pour réfléchir, méditer, nous purifier et nous plonger dans l’adoration et le rappel d’Allah SoubhanaHou wa Ta’ala. La clé est de maintenir un équilibre pendant la journée de façon à ce qu’une partie de celle-ci soit consacrée à la préparation de l’Iftâr et qu’une autre soit dédiée à la prière, au Coran, à la méditation, à la charité et d’autres bonnes actions.

Cela nous ramène donc vers la question que nous nous posons souvent : Y a-t-il vraiment un temps de relaxation et de loisirs pendant Ramadan ? A-t-on réellement besoin de se reposer durant ce mois ?

 Premièrement, nous devons définir, ou peut-être redéfinir, ce que nous entendons par « relaxation ». Et si nous considérions notre temps de prière comme un moment de repos ? Le temps que nous passons à écouter et à réciter le Coran n’est-il pas apaisant et relaxant pour nous ? Ne serait-ce pas formidable de pouvoir redécouvrir en ce mois ce qu’est la véritable relaxation et d’en profiter pour remplacer ce que nous considérons typiquement comme des « loisirs » (écouter de la musique, jouer à des jeux vidéo etc.) par des loisirs productifs, bénéfiques et spirituels ? La prière nous apaise et clarifie nos esprits. Après avoir prié, on se sent revigoré et remis d’aplomb. Le dhikr nous rend sereins, satisfaits et heureux. Quant au le Coran, il ouvre nos cœurs et nos esprits, augmente notre foi, et agit sur nous tel un remède..

Le mois de Ramadan nous donne l’occasion et le temps de lire plus, d’écouter, lire ou réciter le Coran, et d’en apprendre davantage sur l’Islam. Il nous donne le temps de rechercher le savoir, de faire des œuvres de charité, et d’être grandement récompensés. Nous devons être actifs afin d’accueillir et saisir cette magnifique opportunité.

Cela ne veut pas dire que pendant Ramadan, ou même le reste de l’année, nous ne pouvons pas faire d’autres activités. Néanmoins nous devons essayer de les rendre productives et d’en faire une source de bonnes actions. Par exemple, faites du tir à l’arc puisque c’est une Sounnah, allez à la salle de gym pour prendre soin de votre corps et de votre santé et plaire à votre conjoint(e), cuisinez pour votre famille, etc. Trouvez des activités qui soient bonnes pour vous, ou qui profitent aux autres (ou les deux !).

Enfin, jetons un œil sur la manière dont le meilleur des exemples (Paix et Bénédiction soient sur lui)  passait le mois de Ramadan :

  1.      Réciter le Coran

Le Prophète (Paix et Bénédiction soient sur lui) avait l’habitude de passer les nuits de Ramadan à réciter le Coran, comme le raconte Ibn ‘Abbâs :

« L’Ange Gabriel le rencontrait (Mohammed) chaque nuit du Ramadan et lui enseignait le Coran. » [Boukhârî]

Ne serait-il pas temps que nous trouvions la paix dans le Coran plutôt que dans un livre d’histoires ou de la musique ?

  1.      Observer l’I’tikâf (l’isolement à la Mosquée)

Comme le rapporte la tradition, le Prophète (Paix et Bénédiction soient sur lui) pratiquait l’I’tikâf pendant les dix derniers jours du mois de Ramadan [Boukhârî]. C’est une période de retraite spirituelle, d’isolement, mais aussi d’introspection. C’est le moment idéal pour développer votre attachement à la mosquée, apprécier la beauté de ce lieu et trouver votre paix intérieure en vous tenant éloigné de la dounia.

  1.      Pratiquez abondement la charité

Notre Prophète (Paix et Bénédiction soient sur lui) était extrêmement généreux durant toute l’année, mais plus encore pendant le mois de Ramadan ! Cherchez des activités de bénévolat qui vous intéressent, planifiez des collectes de fonds et profitez de votre temps libre pour ajouter d’autres activités de bienfaisance.

  1.      Prier

Le Prophète (Paix et Bénédiction soient sur lui) considérait sa prière comme une source de paix. Lorsqu’il demandait à Bilâl de faire l’âdhân, il lui disait :

« Ô Bilâl ! Repose-nous avec la prière ! » [Abî Daoud]

La prière est le moment id éal pour nous reposer et recharger nos batteries. Rappelez-vous que lors de la prière, vous êtes comme engagé dans une conversation avec Allah SoubhanaHou wa Ta’ala (Je vous encourage vivement à lire le tafsîr de la Sourate Al-Fâtiha) !
Toutes ces discussions avec vos amis ne vous paraissent-elles maintenant pas insignifiantes devant la paix et le bonheur qu’un moment passé avec Allah SoubhanaHou wa Ta’ala vous apporte ?

  1.      Lire et écrire un journal de Ramadan

Une dernière suggestion par rapport à votre temps de loisirs est de lire des livres axés sur votre développement personnel et votre épanouissement, qui accroissent votre savoir. Lisez sur votre tablette où que vous soyez, ou écoutez même des livres audio lorsque vous êtes en déplacement. C’est également une très bonne idée de tenir un « journal de Ramadan » ; cela peut être l’occasion d’aller en pleine nature pour vous aider à écrire librement sur votre mois et peut surtout constituer une forme de réflexion personnelle dont vous profiterez pour améliorer votre prochain Ramadan.

Je voudrais terminer par dire que le principe de Ramadan n’est pas de passer 11 mois de l’année scotchés à des jeux vidéo, et un mois loin de tout cela. Il s’agit de discipliner nos âmes et de changer nos habitudes de façon à ce que, pendant l’année, nous choisissions une balade au parc plutôt que de jouer à un jeu vidéo, un moment en famille ou une conférence plutôt qu’une série télé.

Les points que nous avons cités ne sont que quelques unes des nombreuses manières dont vous pouvez vous reposer pendant le mois de Ramadan. J’espère que cela nous servira d’exemple pour que nous soyons les plus productifs possible durant ce mois merveilleux et que nous arrivions à obtenir un maximum de récompenses, incha’Allah.

Qu’Allah SoubhanaHou wa Ta’ala nous aide à utiliser notre temps pendant et en dehors de Ramadan de façon productive et à l’investir dans des activités bénéfiques et de bonnes actions. Qu’Allah SoubhanaHou wa Ta’ala mette dans nos cœurs de l’amour pour ce qu’Il aime et nous fasse pencher vers des activités qui suscitent Son Amour et Sa Miséricorde. Âmîn.

Partagez ci-dessous d’autres moyens pour vous relaxer ce Ramadan !

À propos de l’auteur :

Tasnim Nazeer est une journaliste/reporter indépendante du  BMG’s Global Islamic Finance Magazine . Elle a écrit pour de nombreuses publications sur papier et en ligne, dont The Muslim News, CNN iReport Citizen Journalism, ou encore How to Books (revues britaniques). Elle a sa propre rubrique destinée aux parents dans le Mom and Muslim Magazine.Étant mère de deux enfants en bas âge, elle aime écrire sur des thèmes comme la productivité au sein de la famille et le rappel d’Allah. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur son site Internet : http://www.tasnimnazeer.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *