[Série du Ramadan] Comment surmonter un jeûne de plus de 16 heures ?


Par Nasmira Firdous

Portés par notre foi ravivée, nous sommes nombreux à commencer le mois de Ramadan avec des objectifs ambitieux. Avoir de grands objectifs n’est pas une mauvaise idée en soit, mais accomplir de nombreuses tâches en jeûnant pendant une longue journée requiert un minimum  de préparation.
Au fur et à mesure que le mois avance, la vigueur du début tend à s’éroder.
Cela pourrait être dû à une baisse d’énergie physique, ou de motivation spirituelle.
Si vous souhaitez surmonter un jeûne de 16 heures avec un degré d’enthousiasme identique du premier au trentième jour, cet article est fait pour vous.

Jeûner ne vous rend pas nécessairement léthargique ou fatigué, à condition d’opter pour les bons aliments.
Préparer des repas sains et nutritifs pour le souhour et le ftour est une des astuces les plus simples pour rester dynamique tout au long de la journée.

Nourrir son corps 

> Privilégiez les glucides

Incluez dans votre repas des céréales complètes, du pain complet, de l’avoine, des fruits frais et des légumes (avec leur peau si possible). Ces ingrédients fournissent les sucres nécessaires à votre organisme à rythme lent et régulier.
Par conséquent vous bénéficiez d’un apport constant en glucose (énergie) tout au long de la journée. Cela vous prémunira contre la léthargie.

> Évitez la caféine, la malbouffe et les aliments raffinés (calories vides)

Il est recommandé d’éviter les boissons caféinées pour le souhour, puisqu’elles déshydratent le corps, ce qui a pour conséquence de vous donner soif. Remplacez votre café ou votre thé par un verre de lait avec du miel. Cela vous donnera un surplus de glucides sans aucun effet secondaire.
La malbouffe et les boissons gazeuses feront croître votre énergie et votre bonne humeur de par l’augmentation soudaine de sucre dans le sang.. Ce pic d’énergie ne durera qu’un bref instant.
Malgré la sensation de satiété, vous n’aurez pas consommé les nutriments dont votre corps a besoin.
Les aliments transformés causent des problèmes de digestion et sont dépourvus de nutriments.

> Mangez avec modération

Évitez de manger frénétiquement pour le iftar et de préparer des festins pour « compenser » ce que vous n’avez pas mangé dans la journée. Ce temps perdu devrait au contraire servir à effectuer des actes d’adoration, tels que la lecture du Coran, la prière ou le dhikr. Les repas extravagants ne sont pas nécessaires, votre corps se satisfera amplement d’un repas décent et ordinaire.

> Soyez équilibré

Certaines personnes, en voulant bien faire, surmènent leurs corps.
Il est évidemment conseillé de se surpasser dans l’accomplissement de prières supplémentaires, mais si vous tombez de fatigue, ou que vous finissez par rater le fadjr, le dhohr ou el ‘asr, alors le sommeil est une meilleur alternative.
Le Prophète (paix et bénédictions sur lui) nous a enseigné que notre corps a un droit sur nous, faites donc la part des choses et efforcez-vous d’accomplir les prières de nuit pour chercher la récompense, le pardon et la satisfaction d’Allah. Néanmoins, ne fatiguez pas votre corps excessivement.
Manger correctement ne doit évidemment pas se faire sans la recherche de l’aide d’Allah (Soubhanou wa Taala) pour aller de l’avant tout au long de la journée. Cela vous éloignera des éventuelles baisses d’énergie physique et spirituelle.
Lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’abandonner à cause de la fatigue, souvenez-vous qu’aucune tâche n’est pénible avec l’aide d’Allah !

> Nourrir son esprit

Livrez-vous au dhikr pour augmenter votre foi. Il existe énormément d’invocations différentes. Néanmoins, réciter mentalement une dou’a ou un verset sans y mettre votre cœur reste inutile. Lisez et laissez votre cœur être transporté par votre récitation.

> Invocations du cœur

Votre cœur devrait être en phase avec vos paroles. Une longue journée de jeûne sera d’autant mieux récompensée si vous vous souvenez constamment d’Allah.

D’après Abû Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui), le Messager de Dieu (Paix et bénédiction sur lui) a dit :

« Allah a dit : « Je suis avec la pensée de Mon adorateur. Je suis avec lui lorsqu’il se souvient de Moi. S’il se souvient de Moi en lui-même, Je me souviens de lui en Moi-même. S’il Me mentionne dans une assemblée Je le mentionne dans une assemblée meilleure. S’il se rapproche de Moi d’un empan, Je me rapproche de lui d’une coudée, et s’il se rapproche de Moi d’une coudée, Je me rapproche de lui de la distance de deux bras. Et s’il vient à Moi en marchant, Je viens à lui plus rapidement encore ». [Al Boukhari]

Le dhikr pèse énormément dans votre balance des bonnes œuvres, évoquez donc Allah SoubhanaHou Wa Ta’ala autant que vous le pouvez.
Durant ce mois de Ramadan, permettez à vos yeux et à votre cœur de pleurer pour les péchés qu’ils ont commis. Utilisez ce mois à bon escient pour purifier votre cœur. Réservez chaque jour un moment pour les invocations.

> Bonnes actions

Effectuez des bonnes actions, qu’elles soient grandes ou petites. Enlever une pierre d’un chemin, ou gardez la porte ouverte pour quelqu’un. Faites de la sadaqah (charité volontaire) une habitude et mettez vos talents et vos compétences au service des nécessiteux. Invitez vos voisins pour le ifar ou aidez votre mère à préparer le repas. Chaque action réalisée durant ce mois acquière une valeur exceptionnelle.

> Implorez Allah

En tant que jeûneur, vos chances de voir vos prières exaucées sont beaucoup plus élevées. Saisissez donc cette opportunité pour rester positif en vous repentant et en implorant Allah.

Il est dit que

« Trois personnes ne verront pas leur invocation refusée : le jeûneur jusqu’à ce qu’il rompt son jeûne, le dirigeant juste et l’opprimé » (At Tirmidhi). »

Le sentiment d’être proche de votre Seigneur, Le Plus Haut, est une des meilleures bénédictions.
Manger le bon type d’aliment nourrira votre corps, tandis que les actes d’adoration nourriront votre esprit et votre âme. J’espère que ces astuces vous aideront à passer un mois de Ramadan très productif, sans être touché par l’épuisement physique, spirituel ou émotionnel Incha’Allah !

One Response to [Série du Ramadan] Comment surmonter un jeûne de plus de 16 heures ?

  1. Mehdi Abou Adam dit :

    Asselem ‘Alaykoum,

    Votre article mériterait de tenir compte de chrononutrition.

    A ce titre, l’article sur le lien suivant permet de moduler la composition des repas:

    http://www.myhomebootcamp.net/2012/07/19/exemple-journee-ramadan/

    * afin d’optimiser la récupération à l’iftar: sucres rapides (fruits frais, glace, fruits secs), boisson chaude, fruits et légumes oléagineux (avocats, noisettes, noix, amandes, etc.)

    * optimiser la digestion du dîner afin de faciliter le sommeil (bouillon, viande blanche ou poisson, salade).

    * Le repas le plus complet de la journée doit être le souhour comprenant des céréales (sous forme de pain ou de pâtes ou de pizza), un bouillon (salé, afin de favoriser la rétention d’eau de la journée de jeûne), de protéines animales ou végétales (algues par exemple). Les glucides doivent être absolument proscrit au souhour.

    Evidemment, boire à volonté.

    Ce régime alimentaire permet de tenir le plus longtemps – généralement aucune sensation de manque dans les douze à quinze heures qui suivent le Sobh.

    Ce livre pourra vous permettre de composer vos repas pour 2 semaines au moins:

    http://www.myhomebootcamp.net/2012/07/03/ebook-ramadan-recettes/

    Mehdi Abou Adam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *