Interview d’un Musulman SUPER productif : Cheikh Tawfique Chowdhury


Interview réalisée par Abou Productif

J’ai eu l’honneur d’interviewer Cheikh Tawfique Chowdhury, fondateur et directeur général de Mercy Mission et AlKauthar Institute. SoubhanAllah, ce fut une interview vraiment enrichissante. Je vous recommande vivement de l’écouter et d’en tirer des leçons inchaAllah !
Bismillahi ar-rahman ar-rahim  alhamdoulillah wa salat wa salam ‘ala rasoulillah wa ‘la ali wa swahbihi  wa’la.

Mes frères et sœurs, aujourd’hui nous avons l’honneur d’interviewer Cheikh Tawfique Chowdhury. Cheikh Tawfique Chowdhury est le fondateur et directeur général de Mercy Mission et d’AlKauthar Institute. Il est diplômé en droit islamique de l’Université islamique de Médine. Il est également un homme d’affaire averti et a été directeur général d’une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies. Il est actuellement médecin, conseiller et coach, et dispense également des formations professionnelles, machaAllah !

Cheikh Tawfique, as salamou’alaykoum.

Wa’alaykum assalam wa rahmatoullah wa barakatouh, comment allez-vous cher ami ?

Alhamdoulillah. Jazak Allah Khair d’avoir accepté de prendre part à cette interview. La première question que l’on se pose quand on lit votre biographie c’est : comment tout cela a commencé ?

Eh bien, tout a commencé avec la création d’Adam (‘alaihi  salam). (Rires). Quant à comment tout à commencé pour moi ? Mon frère, tout a commencé avec mes études de médecine. En  fait, après le lycée, je suis parti en école de médecine en Australie. Je n’étais pas vraiment pratiquant à cette époque. C’est en passant par hasard devant le local de l’Association des Étudiants Musulmans que j’ai rencontré des amis hors du commun. Nous sommes devenus très proches et c’est à partir de là que j’ai réellement commencé à changer.

Depuis lors,  l’Islam est devenu pour moi plus qu’une simple religion ; c’est devenu un mode de vie, ma passion et ma vision. C’est comme ça que tout a commencé ! Je remercie d’ailleurs ces frères. J’aimerais qu’ils sachent que si Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala) accepte tout le travaille que je fais, ils auront une part dans la récompense. Les associations d’étudiants musulmans jouent un rôle central dans l’évolution des  étudiants, notamment en les motivant à devenir productifs et c’est en ce sens que ces associations sont remarquables !

Ensuite, j’ai arrêté mes études de médecine peu avant la fin de l’année sans l’avoir validée parce que j’avais ce besoin d’étudier l’Islam plus en profondeur. Puis, je suis parti pour Médine. Là-bas j’ai rencontré des érudits visionnaires et exemplaires, des personnes qui ont investi leur temps, leurs biens, leur argent – en fait, tout ce qu’elles possédaient- pour servir Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala). J’ai vraiment senti qu’à Médine, les gens étaient passionnés et avaient la foi. Mon frère, c’est ainsi que mon aventure à vraiment commencé !

MachaAllah. Est-ce que vous aviez planifié de devenir un érudit, directeur général,  médecin et de dispenser des formations professionnelles ou tout s’est enchainé naturellement ?

Mon frère, malheureusement notre système éducatif n’enseigne pas vraiment comment planifier sa vie. On planifie pour vous. On vous encourage à étudier les sciences et les mathématiques, la littérature, la biologie, etc. pour faire de vous un ingénieur, un journaliste, un médecin, etc… Donc, en fait, si vous ne planifiez pas votre vie, quelqu’un d’autre planifiera à votre place ! En général, ce qui se passe c’est que nous ne planifions pas, alors ce sont nos parents qui planifient pour nous, ou le gouvernement, ou nos ennemis même ! Bref tout le monde planifie pour nous et nous qui sommes les premiers concernés ne planifions rien !

Alhamdoulillah, mes parents m’ont inculqué depuis très jeune, l’ambition et la volonté de réussir tout ce que j’entreprends, que ce soit en médecine, dans l’enseignement, dans mes activités de débats, le dessin, l’art, écrire des poèmes, le tennis de table, peu importe le domaine ! Mes parents m’ont toujours poussé à réussir dans chaque activité que j’entreprends. Alhamdoulillah, je m’en suis plutôt bien sorti. Et je le dois à la Barakah d’Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala). En fait, je pense que dans un sens la réussite est due à la fois à une préparation de votre part mais aussi aux  circonstances.

Vous enseignez les sciences islamiques, vous dispensez des formations professionnelles, et vous faites également des consultations médicales : comment gérez-vous vos différentes activités ?

Eh bien…très bonne question ! Je dirais qu’un musulman occupe différents rôles dans sa vie.  Tant que ces rôles ne s’opposent pas et qu’adorer Allah avec excellence reste l’objectif commun, il y a toujours un moyen de réussir à les combiner. Je pense que tout ce que l’on fait – que ce soit apprendre l’Islam, être médecin, faire du business, travailler dans la finance, dans les nouvelles technologies – doit avoir pour objectif d’adorer Allah avec Ihsane. S’instruire autant que l’on peut et faire preuve de miséricorde à l’égard de la création sont des principes fondamentaux, donc j’ai longuement réfléchi à comment une personne pourrait accomplir cela.

Chacun doit  réfléchir sérieusement à la raison de sa présence sur terre et discuter de cela avec des personnes dont la sagesse est avérée. Si quelqu’un connait la raison de son existence, ce pour quoi il a été créé, tous les rôles qu’il doit endosser s’enchaînent naturellement. Parfois, les gens focalisent trop sur les moyens et non sur l’objectif. Pour moi, être médecin, directeur général ou chargé de projet, ce n’est pas l’objectif en soi mais des moyens d’atteindre mon objectif. Ce sont des moyens qui me permettent d’adorer Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala), d’accomplir la vision du dernier des messagers pour gagner le plaisir éternel d’Allah. C’est mon objectif !

Et j’encourage la jeune génération à poursuivre le même objectif. En fin de compte, nous sommes ici pour gagner le Paradis et être préservés de l’Enfer, nous devons donc vivre avec Ihsane,  nous devons accomplir la vision du dernier des messagers. Suivre le prophète veut dire que vous êtes sur la même voie que lui.

Jazak Allah Khair. Après avoir atteint un objectif, qu’est-ce qui vous pousse à en fixer un autre ? Et à quel moment il faut se dire : « Stop ! » ?

Malheureusement, la méthode pour fixer des objectifs à notre époque est mauvaise. Les gens planifient à l’année, une fois l’année écoulée ils se demandent quoi faire par la suite, puis se disent : « Planifions encore pour une année, ou 5 ans, voire 6 mois…  ». Par exemple, un gouvernement politique est élu pour 4 ou 5 ans, donc les élus ne peuvent planifier que pour 5 ans. L’Islam offre une alternative. Dans l’Islam, nous avons un calife qui va gouverner selon une certaine vision jusqu’à la fin de sa vie. Une personne doit avoir une vision : quand elle ferme les yeux, elle doit être capable de se représenter exactement ce qu’elle veut accomplir, comment elle veut que le monde soit. Elle doit pouvoir se projeter dans l’avenir et décrire comment le monde sera quand elle aura accompli sa vision.

Le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit que les membres de sa Oumma vivront en moyenne 60 à 70 ans, donc une personne qui à 20 ou 30 ans, il lui reste peut être 30 ou 40 ans à vivre. Imaginez comment vous voudriez que le monde soit à la fin de votre vie, dans 30 ou 40 ans ! Une fois que vous aurez fait ce travail de réflexion, vous aurez développé une vision ! Il ne vous reste plus qu’à travaillez pour la réaliser !

C’est tout à fait logique ! Parfois on essaie de réfléchir à tout cela mais c’est très difficile d’arriver à un tel niveau de raisonnement. En fait, nous sommes tellement occupés à faire autre chose que nous ne prenons pas le temps de nous asseoir et de réfléchir à ce que nous souhaitons accomplir dans la vie. Que conseilleriez-vous ?

À votre avis, pourquoi le Prophète (que la paix soit sur lui) passait 8 mois dans la grotte de Hira ? À votre avis, que faisait-il là-bas ? Eh bien, il méditait sur le sens de la vie. Il réfléchissait à la raison de son existence. Il n’était pas en paix avec lui-même tant qu’il n’avait pas accompli ce pourquoi il avait été créé. Mon ami, ce n’est pas une mince affaire !

Quand un jeune homme ou une jeune fille qui souhaite s’investir, être productif et actif vient demander conseil sur son avenir, le conseil type qui lui est donné est : « Va apprendre l’arabe à Médine ! Ou va en Syrie ou en Égypte ! » C’est toujours le même genre de conseil. Mais les hommes ont été créés pour jouer des rôles différents. Par exemple, Khalid ibn al Walid était doué en stratégie de guerre, son rôle était de libérer les terres musulmanes et d’amener le monde à apprécier la suprématie d’Allah. Il n’était pas né pour être un érudit. Omar Ibn Al Kattab était né pour diriger la Oumma. Abu Huraira était doué pour mémoriser la Sounna. Chacun d’entre nous est né dans un but précis et chacun d’entre nous aura des comptes à rendre sur cela.

Nous gâchons notre potentiel, nous perdons de la vitesse, nous gâchons nos chances de réussir quand on lutte contre le naturel, ce pour quoi nous avons été créés. Tout le monde n’est pas né pour être un érudit ou un homme d’affaire ! Ce que j’essaie de dire, cher ami, c’est que chacun doit prendre le temps de réfléchir à la raison pour laquelle il vit, la raison pour laquelle cette personne est née à cette époque précisément, au 21ème siècle, pourquoi elle vit là où elle est, que ce soit en Occident ou ailleurs ? Pourquoi dans ce pays précisément ? Pourquoi dans cette famille ? Elle doit se demander ce qu’Allah attend d’elle. Allah a un plan pour chacun d’entre nous mais c’est à nous de le découvrir. Dès que vous savez ce pour quoi vous avez été créé, vous êtes imbattable ! Faites-moi confiance !

Jazak Allah Khair, c’était vraiment enrichissant. Qui est votre exemple à suivre, qui est votre source d’inspiration ?

Mes modèles sont le Prophète et ses Compagnons, sans aucune hésitation, mais parfois, les gens ont besoin d’exemples contemporains. J’allais à l’école avec des écoliers chinois, qui étaient vraiment studieux : ils étudiaient jour et nuit, alors je me renseignais sur leur performance et rivalisaient avec eux ! À la fin, alhamdoulillah, je faisais mieux qu’eux (rires) ! J’ai toujours été attiré et inspiré par des personnes avec un taux de performance élevé,  puis je me motive pour faire mieux qu’elles ! Je me dis : « Je vais battre cette personne par amour pour Allah et me surpasser ! » J’ai toujours été très compétitif : quand j’étais au lycée, je rivalisais avec des lycéens malaisiens très studieux ! Je venais d’arriver dans un lycée privé en Australie après avoir déménagé de Djeddah. J’étais cet intello, la tête toujours dans les bouquins ! Alhamdoulillah, je suis resté concentré en prenant ces lycéens comme modèles à suivre, ensuite je les ai surpassés ! C’est le genre de modèle que je prends toute le temps en référence !

En y repensant, mes sources d’inspiration ont été quelques personnes. La première personne c’est mon Cheikh ach-Chanqiti de Médine : il ne fait aucun doute qu’il a été une formidable source d’inspiration. Cet homme, qu’Allah le préserve, à presque 50 ans mais n’est pas marié parce qu’il estime avoir peu de temps à consacrer au mariage. À chaque fois qu’on lui parle de mariage, il répond qu’une personne dont le cœur est tourné vers Allah et qui est préoccupée par l’état de la Oumma a très peu de temps à consacrer au mariage. Sa façon de parler d’Allah vous donne des sueurs froides par crainte d’Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala). Son dévouement, le akhlaq qu’il incarne et revêt, sa façon de se comporter avec les gens et sa famille, la relation qu’il entretient avec Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala), sa façon d’enseigner, son dévouement pour la cause d’Allah, tout cela est une source d’inspiration. Par exemple, toutes les semaines, il conduit de Médine à Djeddah – soit environ 300 km – tout seul, juste pour donner un cours entre Maghrib et ‘Icha, et quelques jours plus tard, il fait pareil à La Mecque. Il donne ce cours depuis 6 ans et n’en a jamais manqué un : quelle preuve de persévérance dans le bien ! En plus ce n’est pas comme s’il s’y rendait pour donner plusieurs cours ou faire tout le tafsir ! En fait, il explique peut-être un hadith, donc techniquement, il n’accomplit pas énormément en termes de productivité pendant un cours, mais regardez sa persévérance !

Et Allah (Soubhanahou wa ta’ala) n’a pas besoin que nous fassions beaucoup d’actions, mieux vaut une petite action qui dure dans le temps ! Il aime les petites actions qui durent, s’étalent dans le temps plutôt qu’une grande action faite occasionnellement. Mais que fait-on ? On a tendance à ne pas adorer Allah du tout au cours de l’année puis, pendant Ramadan, on devient religieux, pieux, vertueux. Et quand c’est fini, on oublie Allah Azawajal, on oublie que le Dieu de Ramadan reste le même Dieu après Ramadan, c’est la raison pour laquelle notre relation avec Allah n’est pas solide. Allah serait beaucoup plus satisfait si, dans notre relation avec Lui, nous établissions une action que nous ferions tous les jours et qui durerait dans le temps : ce serait un meilleur moyen de nous préserver de Son châtiment et de gagner le Paradis !

Cheikh ach-Chanqiti est définitivement une source d’inspiration pour moi. Il aimait voyager, c’est pourquoi j’aime aussi voyager, j’aime promouvoir l’Islam partout dans le monde, et c’est la raison pour laquelle Alkauthar Institute est maintenant présent sur les 5 continents, et la raison pour laquelle Mercy Mission s’implante partout dans le monde !

Les salafs sahih disaient quelque chose de très pertinent ! Ils disaient : « Nous choisissions un Cheikh pour son savoir ou son comportement. » En fait, ils choisissaient un Cheikh pour son excellence dans un certain domaine. Donc, si je veux exceller en Islam, alors mon modèle à suivre est Cheikh ach-Chanqiti. Si je veux exceller dans l’art de promouvoir l’Islam, mon modèle à suivre est, par exemple, Abou Muntassir – ce frère qui s’investit sans relâche et fait un travail énorme au Royaume-Uni ! Les membres de mon équipe sont également des exemples à suivre pour moi, il y a des membres séniors qui ont atteint l’excellence machaAllah. Certaines personnes m’ont également servies de référence en business et en management – par exemple, Jack Welsh, l’ancien directeur général de General Electric. Dans chaque domaine de ma vie, j’ai des modèles à suivre que j’essaie d’imiter et avec qui je rivalise.

Jazak Allah Khair. Auriez-vous un dernier conseil pour les lecteurs de MusulmanProductif.com ?

Mes chers frères et sœurs, j’ai appris à mes dépens que si vous voulez être productif, vous n’avez pas d’autre choix que de faire ce que vous avez à faire (rires), vous devez accomplir votre destinée. N’arrêtez pas de vous interroger, de remettre en question ce que vous faites tant que vous n’aurez pas trouvé ce que vous êtes destiné à accomplir et ce que vous souhaitez accomplir dans la vie. Il se peut que vous réussissiez dans un certain domaine mais tant que vous ne serez pas clair sur ces questions, vous ne serez pas satisfait et vous aurez l’impression d’être improductif tout simplement parce que les efforts que vous aurez fournis n’auront pas contribué à réaliser votre vision. Vos efforts n’auront pas contribué à réaliser un objectif utile que vous auriez fixé pour vous-même.

Pour éviter de se retrouver dans une telle situation, la première chose à faire – et la plus importante – c’est de trouver votre voie, ce que vous avez été spécifiquement créé pour accomplir et ensuite, réfléchir à comment vous allez réaliser cet objectif. Je ne dis pas que dans une semaine vous aurez trouvé une réponse, mais réfléchissez-y, prenez des notes et continuez à chercher jusqu’à ce que vous ayez une réponse concrète.

En ce qui me concerne, je souhaite gagner le plaisir éternel d’Allah en luttant pour mettre en œuvre la vision du dernier des messagers. Et comment je souhaite accomplir cela ? En tenant le rôle d’enseignant ! Je dois acquérir autant de connaissances possibles, je dois faire vraiment de mon mieux pour être le meilleur des enseignants, c’est pourquoi je parcours le monde pour enseigner aux gens le peu que je sais. Même en médecine, j’apprends pour pouvoir l’enseigner aux autres par la suite, et c’est pareil en business. Je me suis rendu compte que, quand j’ai su ce que je voulais accomplir dans la vie, Allah m’a facilité et énormément aidé : ce sera pareil pour vous !

Quand vous saurez ce que vous voulez faire dans la vie, vous recevrez tant d’aide que vous deviendrez extrêmement productif. Pour les autres vous serez un visionnaire, du jour au lendemain, vous serez leader, une personne complètement différente !  Ce fut le cas pour mon propre frère. Quand il était adolescent, il avait des difficultés à se concentrer mais quand il a trouvé ce qu’il voulait faire de sa vie, ce qu’il voulait accomplir, tous les problèmes dont nous avons discuté – perdre son temps, trainer avec ses amis à ne rien faire, à regarder des matchs de foot, à rester devant la télé, sur Facebook, etc. – toutes ces choses n’étaient plus un problème pour lui parce qu’il éprouvait ce désir intense de réussir les objectifs qu’il s’était fixés.

Donc trouvez votre objectif dans la vie et travaillez pour l’achever ! Trouvez la vision que vous souhaitez réaliser et travaillez pour l’achever ! Chaque jour, souvenez-vous de l’objectif que vous vous êtes fixé et faites en sortes que chaque action que vous entreprenez, chaque décision que vous prenez, chaque minute passée, chaque euro que vous dépensez vous rapproche de son accomplissement.

Si vous agissez ainsi, par Allah vous deviendrez un Geek de la productivité, les gens parleront de vous, les anges vous passeront le Salam, Allah se vantera de vous auprès de Son audience, vous serez dans ce monde comme si vous étiez un surhomme tellement vous serez productif  et utile ! Je vous parle en connaissance de cause, j’ai moi-même perdu beaucoup de temps avant de comprendre, par la volonté d’Allah, que si je voulais être productif, je devais vraiment me concentrer sur ce qu’Allah a planifié pour moi.

J’ai beaucoup apprécié cette interview ! Jazak Allah Khair pour cette opportunité.

Jazak Allah Khair, ce fut un plaisir ! C’était vraiment motivant,  aussi bien pour moi et sans aucun doute pour les lecteurs et lectrices de MusulmanProductif.com. Jazak Allah Khair, Cheikh Tawfique. Assalam ‘alaikoum wa rahmatoullah wa barakatouh.

Wa’alaikum assalam wa rahmatoullah wa barakatouh.

Pour télécharger la version complète de l’interview du Sheikh Tawfique Chowdhury, cliquez ici.

 

4 Responses to Interview d’un Musulman SUPER productif : Cheikh Tawfique Chowdhury

  1. muslim dit :

    mashaAllah tres interessant. Mais reste cette fameuse question de savoir exactenent quelle notre centre d’interet, pour quelle cause suis-je créé?

    Jusqu’à présent je sens que je ne suis pas encore arrivé à les déterminer et ressens cette perte de temps dans mes actes.
    Comment savoir POUR QUELLE CAUSE SOMMES NOUS CRÉÉS?

    • MusulmanProductif dit :

      Très bonne question, mashallah. Vous devez prendre le temps d’y réfléchir, et comme l’a souligné le cheikh c’est un processus qui prend temps. Commencez par vous poser une question, puis quand vous avez la réponse, demandez-vous « pourquoi? » jusqu’à ce que vous ayez une vision un peu plus claire. Si vous êtes sur Terre, c’est qu’Allah a une mission pour vous, et personne d’autre que vous ne pourra la découvrir.

      Si vous n’arrivez pas à vous orienter professionnellement, n’hésitez pas à faire des formations/stages, et à aller vous renseigner aux Centres d’Information et d’Orientation, aux Points Information Jeunesse, à la Mission Locale, etc. En un mot : agissez 🙂

      Et bien-sûr, multipliez les dou’a et les moments de déconnexion (par exemple, allez à la mosquée, marchez dans la nature, allongez-vous sur votre lit, faites du sport, …) pour vider votre esprit et vous concentrer sur l’essentiel et trouver votre voie inshAllah.

      J’espère que ceci vous sera utile !

      Qu’Allah vous facilite !

      • Um Lila dit :

        Magnifique, extrêmement motivant, qu’Allah vous récompense , sheikh Tawfique Chowdhury, et MusulmanProductif.com pour cette interwiew !!

  2. Penda dit :

    La vie d’un musulman doit être consacrée à l’adoration d’Allah.qu’Allah nous guide dans la bonne direction.merci pour ces bons conseils.Vive la paix dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *