Ma petite philosophie ne connaît pas la crise: Les leçons de la vie – Richard Branson


« Ma petite philosophie ne connait pas la crise » est un livre écrit par Richard Branson, le fondateur des magasins Virgin. Dans son livre, publié aux Éditions Scali, il nous livre ses secrets de réussite. Deux sœurs, Fatima et Amina Maher Sultan, l’ont lu et nous ont donné leur avis…

Critique par notre sœur Fatima,

« Ma petite philosophie connaît pas la crise » est un livre simple enrichi par beaucoup de bon sens et de leçons à retenir. L’expérience de l’auteur nous aide vraiment à intégrer les outils de la réussite. Il partage son expérience dans chaque chapitre du livre, ce qui permet de ne pas simplement lire, mais aussi de voir et imaginer la vie de l’auteur comme si nous regardions un film. Il  s’exprime clairement, avec un langage et des termes simples.

Ce livre se distingue par sa capacité à transformer des concepts abstraits en conseils pratiques : il permet  une mise en pratique simple pour le lecteur.

L’auteur démontre que tout est en lien et que tout le monde a une influence sur notre personnalité, nos projets et objectifs à commencer par la famille.

Pendant que je lisais, je gardais toujours près de moi un stylo et un petit bloc-notes, car à chaque page, il y avait quelque chose à relever, cogiter et mettre en pratique. Je comparais ma vie à  celle de l’auteur. Voici quelques-unes de mes prises de notes :

  • Reporter les tâches à plus tard est une source de stress inutile, et à force, on finit souvent par ne rien accomplir, alors que si on les effectue tout de suite, notre productivité s’en trouve augmentée et n’avons plus besoin d’y penser constamment.
  • Petits ou grands objectifs, il y a toujours une morale à en tirer, même si on échoue.
  •  Les risques devraient toujours être calculés en fonction de la facilité ou de la difficulté des choix à faire.
  • Les personnes qui ont un talent particulier devraient s’en servir afin de s’améliorer.
  • Les expériences  vécues par les gens qui nous entourent peuvent nous être très bénéfiques. Ce sont des leçons qui pourront nous être  utiles  plus tard, et beaucoup de décisions prises peuvent être recyclées car ce sont des décisions sages.
  • Défis, cibles, buts, objectifs sont des concepts différents qui nous mènent à une chose : continuer à avancer. Tout en avançant nous ferons face à beaucoup d’obstacles qui mènent au changement, à la lutte et au renforcement. D’un autre côté, ce même parcours nous offrira de nombreuses opportunités que nous devons saisir et utiliser car nous pouvons en profiter.
  • Les victoires difficiles ont plus de valeur que celles qu’on obtient facilement.

En conclusion, j’aimerais aussi partager quelques citations mémorables qui m’ont vraiment touché :

  • « Avoir bonne réputation est bénéfique. »
  • « Le lait répandu ne sera pas recueilli », cherche plutôt une solution !
  • « Donne pour recevoir, fais un changement dans le monde. »

Et maintenant la critique de la sœur Amina Meher Sultana

« Ma petite philosophie connaît pas la crise » de Richard Branson est un livre édité par Scali révélant les Secrets d’une Icône Internationale. Il s’agit de sa lutte pour le succès en tant qu’homme d’affaires, aventurier, auteur, père et mari fier. Dans ce livre, l’auteur partage son expérience de la vraie vie, les grandes vérités qu’il a apprises sur le chemin du succès et qui lui ont permises de devenir le Meilleur !

Dans ses Leçons de Vie (Lessons in Life), il est appelé « Dr Oui », car il ne dit jamais non car il trouve toujours plus de raisons de faire une chose plutôt que des raisons de ne pas le faire.

Tant et si bien qu’en lisant seulement la moitié du livre, j’ai essayé de mettre en pratique ici ce qu’il  y a partagé avec nous. Voici mon expérience et celle de ma sœur :

Moi : au  travail, il y a toujours une compétition entre nous pour  atteindre l’objectif de répondre aux emails. Donc lorsqu’un email provenant de la file d’attente des emails est assigné à la boîte de réception personnelle d’un employé, et que le problème du client est compliqué, cette personne le remet dans la file d’attente sans y répondre et en laissant ce mail pour quelqu’un d’autre. En faisant ça, le prochain email qu’il recevra dans sa boîte de réception sera plus facile ou pas si difficile que ça et donc il atteindrait son objectif sans se fatiguer. Ce jour- là, j’ai pris une résolution et je me suis dit que si je ne réponds pas à cet email, je n’apprendrai jamais la solution à ce problème. Si je remets cet email dans la file d’attente, alors il sera laissé sans réponse et je ne connaîtrai jamais la solution. Je l’ai pris comme un défi lancé à moi-même. De cette manière, j’avais toujours en tête les mises à jour faites sur mes produits. J’avais une bonne connaissance des produits et j’ai eu l’opportunité de m’occuper de plusieurs files d’attente et je n’ai jamais hésité à me mettre au travail. On me demandait toujours de répondre  à des questions auxquelles les autres ne pouvaient pas répondre, et cette initiative pro-active à fait qu’ils sont devenus laissés pour compte.

Ma sœur, au travail, encore une fois, s’occupait de clients aussi bien internes qu’externes au pays (les internes étant les clients locaux et les externes étant les clients étrangers). Elle devait toujours appeler ces clients concernant les commandes et pour arranger des réunions. Ce jour-là, elle a reçu l’ordre de les appeler, et comme d’habitude, elle avait très peur. Tout en se remémorant le livre, elle s’est dit : « (screw it let’s do it !) Tant pis, allons-y ! » et elle a effectué son travail avec audace. En rentrant à la maison, elle m’a raconté comment elle a fermement géré la situation.

L’auteur prend du plaisir à travailler, il travaille dur sans oublier de passer du bon temps avec sa famille. Comme il dit : « prends du plaisir à travailler et les finances suivront ». Mais prendre du plaisir à travailler n’est pas toujours synonyme d’argent, il a eu ses hauts et ses bas, et en a tiré des leçons. Il a toujours pris du plaisir à travailler et a toujours cru en ce qu’il faisait. C’est de cette façon que Virgin est né en plein milieu des vacances. Son ami, et associé, décida de poursuivre son propre chemin car ses idées ne correspondaient plus à celles de Richard. Il a fait le bon choix, il a gagné sa vie en accomplissant son rêve de toujours avec les films et de même Richard pour Virgin.

Vous verrez que les leçons de vie qu’il a apprises ont fait de lui un homme audacieux car comme il dit : « la vie est faite de choix compliqués ». Il croit fermement à l’idée que tout est possible comme sa mère le lui a appris durant son enfance et en grandissant. Quel que soit votre rêve, foncez ! Il dit : «  Croyez en vous ! ». Vous pouvez le faire. Soyez audacieux mais ne laissez rien au hasard.

Lancez-vous des défis ! N’importe qui a besoin d’un objectif pour avancer. C’est ce qui vous permettra de gagner en maturité. Il a accepté des défis et travaillé dur et n’a jamais laissé tomber jusqu’à ce qu’il réussisse. D’après lui, il y a deux types de défis : l’un est de faire de son mieux au boulot, et l’autre est de rechercher l’aventure. Il n’a jamais arrêté de se lancer des défis, et plus il vieillissait, plus grands étaient les défis auxquels il devait faire face.

Une des leçons qu’il a apprises grâce à sa mère est de : « voler de ses propres ailes », on ne lui a jamais mâché le travail, on lui a donné les moyens de faire les choses par lui-même. J’ai lu dans un autre livre « Le manager minute », j’ai lu ceci : « aide les autres en leur apprenant à pêcher plutôt qu’en leur donnant du poisson », leçon bien retenue !

Grâce à cela, j’ai réalisé à quel point mon temps précieux aurait été utile durant toutes ces années où je pensais : je connais mieux ce travail, alors autant le faire moi-même et vite , épargnant mon propre temps et en ne laissant pas les autres apprendre, ce qui a fait d’eux des personnes encore plus fainéantes.

Comme il le dit, vous volez de vos propres ailes, poursuivez vos rêves, et c’est ainsi que, le jour où  Virgin devint une entreprise privée, tout ce qu’il a ressenti c’est du SOULAGEMENT, en disant : « Encore une fois, j’ai été le capitaine de mon propre bateau, maître de mon destin et je crois en moi, je crois aux mains qui travaillent, aux cerveaux qui pensent et aux cœurs qui aiment. »

Il partage aussi avec nous la manière dont il a vécu chaque instant de sa vie et la manière de prendre la bonne décision au bon moment pour ne pas laisser place aux regrets. Cependant, quels que soient les moments difficiles que vous ayez affronté, ne perdez pas de temps à regretter vos décisions, mais allez de l’avant.

Il y a de nombreuses autres leçons à tirer de ce livre, comme donner la priorité à la famille et aux amis, et l’une des leçons que j’ai pu en tirer est : une dispute avec un ami ou collègue peut s’arranger de manière amicale. Son expérience dans la vraie vie avec Phil Collins, qui était un chauffeur de taxi le jour et qui conduisait Richard, lui a permis de comprendre que : « Le respect, c’est  la manière dont tu traites les gens, et pas uniquement ceux que tu veux impressionner ». Il a été élevé de manière à penser que nous pouvions tous changer le monde et c’est ce qui a fait une énorme différence dans sa vie et il souhaite qu’on puisse tous continuer à faire une différence dans ce monde.

Peu importe qui nous voulons être, ce que nous voulons faire, on peut le faire. Allez-y, faites le premier pas – Just Do It.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *