5 supers conseils pour faire taire les suggestions négatives !


Par  Khafayah Abdulsalam

Il nous faut identifier les pensées qui rejouent en boucle la même mélodie dans nos esprits. Ces pensées peuvent concerner des doutes naturels, des échecs passés, une peur de réussir, une faible estime de soi, etc. Elles peuvent toucher également à votre éducation ou aux enseignements antérieurs auxquels vous avez été confronté, le tout vous poussant à avoir des croyances limitées.

Voici 5 super conseils pour vous débarrasser de vos « suggestions négatives » qui ne vous sont d’aucun bénéfice et qui ne vous rendent pas service.

1. Recours et confiance en Allah

Comme le prouvent nos plus grands modèles, il nous faut placer 100% de notre confiance en Allah, en sachant que rien ne peut arriver si ce n’est par Sa volonté. La confiance totale en Allah nous permettra d’atteindre nos rêves les plus fous. Hajar, Maryam, Soumayah et Assia (qu’Allah soit satisfait d’elles) ont toutes été des femmes résistantes pleines de motivation et de détermination qui ont placé leur confiance en Allah.

Imaginez que vous soyez abandonné au milieu de nulle part, sans nourriture, sans abri ni sécurité avec un bébé dans les bras ? Comment vous sentiriez-vous ? Hajar a demandé à Ibrahim (Que la Paix soit sur lui) : « Est-ce ton Seigneur qui t’en a donné l’ordre ? » Il répondit par l’affirmative : « Oui. », puis elle reprit : « Il ne nous abandonnera pas. » C’était son Tawwakul (Confiance) qu’elle plaçait en Allah qui l’aida à surmonter cette douloureuse situation. Hajar était pleine d’incertitude, elle ressentait la peur, et l’a accepté.

Muhammad Ibn Abi Imran rapporte qu’il avait entendu quelqu’un demander à Shaykh Hatim al-Asoum comment augmenter son niveau de confiance en Allah. Shaykh Hatim al-Asoum répondit : « J’ai atteint la certitude en quatre choses (autrement dit, ces quatre choses ont pénétré mon cœur). Un, je suis convaincu que personne d’autre n’utilisera les provisions qu’Allah a décrétées pour moi, alors je suis satisfait. Deux, je suis convaincu que personne ne fera de bonnes actions à ma place, alors je suis occupé à les réaliser. Trois, je suis certain que la mort viendra de manière abrupte, alors je me prépare à l’accueillir. Et quatre, je suis certain de ne jamais échapper au regard d’Allah, alors j’ai honte de Lui désobéir alors qu’Il me regarde. »

2. Phrases efficaces d’affirmations positives auto-induites

Une affirmation est une déclaration positive que vous exprimez à haute voix quand vous avez besoin d’encouragement. Elle est toujours construite de sorte à accentuer le positif, comme si le résultat désiré était déjà atteint. Ainsi, si par exemple vous êtes bloqué par la croyance auto-induite selon laquelle vous n’arriverez jamais à mémoriser le Coran, essayez de commencer par ces affirmations :

  • Tant qu’Allah est satisfait de moi, je m’en fiche de ce que pensent les autres !
  • Quoi qu’il se passe, je peux y arriver
  • Quels sont les Bienfaits du Seigneur dont tu te priveras ?
  • Fais-le ! Prends ton courage à deux mains !
  • Allah ne charge pas les épaules de Son serviteur au-delà de sa capacité
  • Allah sait que je peux y arriver, c’est pour ça qu’Il m’a envoyé ce test !
  • Je mérite les bienfaits qui me sont arrivés.

Choisissez les 3 affirmations qui vous sont les plus utiles, écrivez-les, et placez-les là où elles resteront visibles.

Si vous répétez ces affirmations plusieurs fois chaque matin, quand vous avez un moment de libre dans la journée et encore une fois avant d’aller au lit, vous conditionnerez votre conscience à entamer le processus de réussite, en ôtant les suggestions négatives et les barrières qui vous retiennent.

3. Devenez l’ami de la peur

La peur de l’échec ou de la réussite est l’obstacle principal qui retient les gens, et au bout du compte on finit par se saboter soi-même inconsciemment, en même temps qu’on égratigne l’estime que nous avons pour nous-même. Ne vous complaisez pas dans les regrets. Une sage personne a un jour dit : « Comment savoir si cette chose que tu regrettes n’est pas celle qui t’a mené à quelque chose de bien ? » Les regrets n’existent pas, il n’y a que des leçons à apprendre.

La peur nous déstabilise, nous donne une impression d’insécurité et d’incertitude. Il vous faut prendre votre courage à deux mains, ressentir la peur et vous lancer malgré elle. Dès que vous surmontez la peur, vous surmontez une barrière interne qui vous retient et vous pourrez dès lors progresser dans un territoire nouveau. Il est impossible d’accueillir la peur les bras ouverts, mais on peut apprendre à l’accepter comme faisant partie du changement. Voyez la peur comme l’opportunité de grandir et de devenir plus fort.

4. Engagez-vous à penser positif !

Evitez les déclarations de type « je n’y arriverai pas », dites-vous plutôt « comment puis-je y arriver ? ». Ainsi, vous deviendrez plus ouvert aux nouvelles possibilités et aux solutions. Identifiez vos réactions négatives du type « Qui m’offrira un emploi à mon âge ? » et remplacez-les par « Je m’autorise à prendre les rênes de ma propre vie ». Recherchez les moyens d’arriver à vos fins ! Vous serez plus conscient du moulin à paroles que peut être votre subconscient, et vous bloquerez ces pensées immédiatement.

5. Pourquoi ?

Cherchez à savoir pourquoi vous vous passez en boucle cette pensée.

Posez-vous ces questions :

  • Croyez vraiment à ce que vous pensez ? (comme « Je n’arrive jamais à rien »)
  • Pouvez-vous affirmer de manière certaine que c’est vrai ?
  • Comment réagissez-vous et vous sentez-vous lorsque vous y croyez ?
  • Si vous n’aviez pas cette pensée, à quoi ressemblerait votre vie ? Fermez les yeux et imaginez votre vie sans elle, que ressentez-vous ?
  • Retournez cette pensée à 180° en disant « J’arrive à faire des choses ! ». Maintenant, que ressentez-vous ?

Je conclurai sur l’histoire suivante :

Un grand-père dit à son petit-fils qu’à l’intérieur de chaque humain, « Il y a un terrible combat entre deux loups. »

« L’un des loups est méchant et laid : Il est la colère, l’envie, la guerre, l’avarice, la victimisation, la peine, les regrets, la culpabilité, le ressentiment, l’infériorité, les mensonges, la fierté mal placée, la supériorité, l’égoïsme et l’arrogance. »

« L’autre loup est bon et beau : Il est l’amitié, la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, la justice, la propreté, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion, la gratitude et une vision profonde des choses. »

Le petit-fils leva les yeux vers son grand-père et demande : « C’est lequel qui gagne ? » Le grand-père répondit : « Celui que tu choisis de nourrir ! ».

 

A propos de l’auteur :


Cet article a été rédigé et envoyé par la soeur Khafayah Abdulsalam, coach de vie, fondatrice de Umuka.

 

11 Responses to 5 supers conseils pour faire taire les suggestions négatives !

  1. Dafi dit :

    Tres instructif, barakaLahufik!

  2. Supernova dit :

    Je pense toujours de façon positive, le soucis c’est que je ne stresse plus dans les moments où je le devrais, et donc je n’ai pas cette adrénaline qui me pousse à me surpasser.

  3. Hakima dit :

    Baraka’Allah o fikoum, j’avais besoin d’un article pareil!!!
    je vous aime en Allah, vous faites un travail enormisime en partageant avec nous ces methodes mais vraiment!!
    Qu Allah vous élève ici bas et dans l’au delà comme vous cherchez a nous elever nous la oumma. Allah ouma amine!

  4. naima dit :

    J’ai une astuce qui peut sembler bizarre mais bon…
    Quand vous êtes envahi par des mauvaises pensées ( « je vais me goinfrer pour apaiser ma peine » , « je suis capable de rien » , j’y arriverai jamais » )
    d’abord LAISSEZ VOUS ENVAHIR. C’est bizarre je sais mais essayer de supprimer ses pensées ne feront que les enfouir et elle sortiront tot ou tard encore plus gravement
    donc laisser les mauvaises pensées traverser votre esprit ( attention , que traverser ! ne jamais JAMAIS agir )
    ensuite , écrivez ces pensées : prenez une feuille , un crayon et écrivez tout ce qui vous passe par la tête , ça va pas être jolie du tout mais c’est le but.
    Ensuite viens la partie la plus importante : vous changez de position ( allez marcher , vous allonger si vous etiez en train de faire les 100 pas…)
    vous cherchez protection aupres d’Allah contre shaytan
    et vous vous répétez « je peux le faire » des dizaines de fois , même centaines de fois s’il le faut
    au début vous y croirez pas du tout , puis après un tout ptit peu ( « pourquoi pas moi ? ») et a force vous allez y croire.
    La racine du mot « humain » en arabe veut dire « celui qui oublie » ( al insane ) , nous avons besoin de beaucoup et toujours de repetition

  5. Anis dit :

    C’est faux. NE VOUS LAISSEZ PAS ENVAHIR par les mauvaises pensée. Il faut contrer en logique et s’auto-suggérer soit un argument pour contrer cette pensé, soit de dire, dans la procession thématique de votre être que vous êtes contre cette pensée. ET surtout ne jamais lachez, même si cette pensée revient !!!!! Et un jour, qu’est ce qui se passe ? Poufff plus de mauvaise pensée !

    N’ecrivez surtout jamais vos mauvaise pensée : »’ je pleure naima quand je lis ton com’s… C’est comme si vous vous autosuggestionner ces mauvaises penser x 10

  6. Nawel dit :

    Salamalikoum,

    En ce moment je traverse une période assez difficile ( perte d’emploi, handicap temporaire mais long de ma jambe, ma famille distante) je pleurs souvent en me disant pourquoi? Pourquoi tout cela m’arrive? Je n’ai jamais renié ma foi même si je ne pratique pas comme il le faut. Et je pense qu’il faut que je retrouve refuge auprès de notre Grand créateur car Lui seul peux nous délivrer de ses mauvais sentiments.
    Avez vous des conseils à me donner?

    Barak Allah ou fikoum.

    Salam alikoum

  7. Hakima dit :

    @Nawell: salam aleykoum ma soeur. Si je peux te donner un conseil c’est de ne pas te demander « pourquoi » mais de te dire « comment »je peux m’en sortir?
    Le pourquoi: c’est une question qui tire en arriere par ce qu’elle ne fait ressortir que des mauvaises choses.
    Le « comment » t’amene a te dire ok je suis dans cette situation je peux rien y faire de tte façon, mais maintenant je veux regarder de l’avant donc comment je m’en sort?
    Enfin pour arriver du pourquoi au comment: il faut te dire 2 choses: que Allah swt ne charge aucune ame plus que ce qu’elle ne peut supporter autrement dit tu es largement a la hauteur de tes epreuves. Deuxieme point : il y a un hadith qui après la difficulté la facilité. Donc reprend toi place ta confiance en Allah en etant certaine qu’il y aura une issue favorable a ta situation. Et fait des doùas.
    Moi je t’en fais une ma soeur: qu’Allah face descendre sur toi la serenité, qu’il mettent la baraka dans ta vie et te fasse gouter a une belle vie ici bas. Allah ouma amine.

  8. lalla dit :

    Nawel: salam alaykom oukhti, qu’Allah te facilite dis toi que derrière ce mal se cache un bien…(même si sur le coup c’est difficile à « voir »…) Profites de ce temps qu »Allah t’offre pour te rapprocher de Lui dabord et aussi de faire un point sur ta vie, tes envies, tes rêves,…ne baisse pas les bras!

  9. Perle de joie dit :

    Cet article va énormément m’aider , rien qu’en l’ayant lu (sans avoir appliqué les conseils) il m’a déjà aidé. J’ai toujours eu un manque de confiance en moi qui se manifeste par des petites pensées décourageantes mais malgré tout j’ai pu accomplir de belles choses dans ma vie. Aujourd’hui avec ma mère malade et quelques petits tracas/échecs personnels, je me sens plus faible face à la vie et j’en suis à un point où je n ‘arrive plus à dépasser ce manque de confiance, ces pensées ont pris trop d’ampleur. Grâce à la prière, je me sens moins perdue et plus forte lorsque j’ai des moments de doute.
    J’ai noté les 5 conseils de l’article sur un papier que je garderai sur moi et à chaque fois je le lirai pour remettre mes idées en place.
    Je remercie en tout cas tout le travail accompli pour ce blog car c’est une mine de bons conseils, les articles sont très inspirants.

  10. oum maryam dit :

    très intéressant jazaki allahou khairan

  11. L’essentiel c’est de faire des dou’as et si cela persiste faites des prières surrégatoires.Si cela ne parvient toujours pas à les chasser de votre esprit ce qui m’étonnerai d’ailleurs parce que la médecine du Prophète Mouhammad(PSL) est nullement comparable aux autres pratiques médicinales contemporaines.Je vous conseillerai en dernier recours de revoir votre entourage, changer vos fréquentations et aspirez à avoir une meilleure compagnie que celle que vous aviez auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *