4 choses à faire pendant les 10 jours bénis de Dhoul Hijjah


Par Farrukh Paasha

Allah le Très-Haut et Exalté dit : « Par l’aube ! Par les dix nuits !  » [Sourate Al-Fajr 89:1-2]

Ce serment prouve la grandeur et le caractère sacré de ces dix nuits aux yeux d’Allah. C’est un serment extraordinaire. Les sages peuvent comprendre que par ce serment, Allah Soubhanahou Wa ta’ala donne aussi une grande importance et valeur aux 10 nuits de Dhoul Hijjah.

 

 

Selon Ibn Abbas, le Messager de Dieu a dit :

« Il n’y a pas de jours où les actions de bien sont plus aimées de Dieu que ces jours ». Ils dirent: « Ô Messager de Dieu ! Pas même le combat au service de Dieu ? » Il dit: « Pas même le combat au service de Dieu sauf s’il s’agit d’un homme qui sortit offrant sa vie et son argent et ne revient avec aucun des deux ». (Rapporté par Al Boukhari)

Il est donc clair que ces 10 jours possèdent un caractère d’excellence et d’énormes bénédictions. Nous devons donc passer ces 10 jours et nuits bénies dans un état d’adoration intense et l’accomplissement d’actes vertueux. Par conséquent, nous ne pouvons pas nous permettre de passer à côté de ces immenses récompenses, autrement nous le regretterons à coup sûr dans l’Au-delà !

Les actes recommandés à faire pendant les 10 jours et nuits bénis de Dhoul Hijjah sont les suivants :

1 – Jeûner les 9 jours de Dhoul Hijjah

Il est recommandé de jeûner les neuf premiers jours de Dhul Hijja, surtout le 9ème qui est le jour béni d’Arafat. Le Messager d’Allah (paix et bénédictions sur lui) nous a encouragés à faire de bonnes œuvres dans les dix premiers jours de Dhul Hijjah ; et le jeûne est en effet une des meilleures actions. Allah Tout-Puissant dit : « Toutes les actions du fils d’Adam sont pour lui, sauf le jeûne qui est pour Moi et c’est Moi qui le rétribue. » Sahih Al-Bukhari

Note : Le 10ème jour de Dhoul Hijja est le jour de l’Aïd el Adha et il est interdit de jeûner ce jour-là.

2 ans de péchés (péchés mineurs) sont pardonnés pour le jeûne du jour d’Arafat.

Abu Qatada Al-Ansari a rapporté :

« Le Messager d’Allah a été interrogé sur le jeûne du jour d’Arafat (le 9 du mois de Dhoul Hijjah). Il répondit : « Le jeûne du jour d’Arafat est une expiation pour l’année précédente et l’année suivante. » Il a également été interrogé sur le jeûne du jour de Achoura (le 10 du mois du mois de Mouharram). Il répondit : « Le jeûne le jour d’Achoura est une expiation pour l’année précédente. » Le Messager d’Allah a également été interrogé sur le jeûne du lundi, et il a répondu, « C’est le jour où je suis né et le jour où j’ai été envoyé (avec le Message de l’Islam) et le jour où j’ai reçu la révélation ».  [Mouslim]

Par conséquent, nous devrions faire notre maximum pour jeûner les 9 jours bénis de Dhoul Hijjah – en particulier le 9 de Dhoul Hijjah qui est le jour d’Arafat. Si cela n’est pas possible, nous devrions au moins essayer de jeûner autant de jours que possible, puisqu’il se peut que nous n’ayons pas cette chance à nouveau l’année prochaine. En effet, la vie est incertaine et nous ne devrions jamais remettre à plus tard les bonnes actions que nous pouvons faire.

Astuce : Mangez léger et hydratez-vous bien.  Si vous voulez rester éveillé jusqu’au Fajr, plus vous mangez plus il sera difficile pour vous de rester éveillé et vous serez moins productif ! Ayez de l’eau près de vous pendant toute la nuit. Cela vous aidera à rester éveillé, à vous sentir énergique, rafraîchi et avec l’esprit plus clair. Aussi, encouragez votre famille et vos amis à se joindre à vous !

2 – Réciter abondamment les formules de tasbih, tahmid, tahlil et takbir

Réciter les formules de takbir (Allahu Akbar), tahmid (Alhamdulillah), tahlil (la Ilaha ill-Allah), tasbih (SubhanAllah) au cours des dix premiers jours de Dhoul Hijjah sont des actes de Sounnah. Ces mots doivent être récités en abondance dans les mosquées, nos foyers, la rue et dans tous les endroits où il est permis de se rappeler et de glorifier Allah.

« Pour participer aux bienfaits du pèlerinage et invoquer le Nom du Seigneur aux jours fixés, en immolant la bête prise sur le bétail que Dieu leur a accordé… » [Sourate Al-Hajj 22:28]

Réciter le Takbiraat-e-Tashriq du 9ème au 13ème jour de Dhoul Hijjah : 

Allahou Akbar, Allahou Akbar, Laa ilaaha illallahou Wallahou Akbar, Allahou Akbar, Wa lillahil Hamd.

Traduction : « Allah est plus Grand, Allah est plus Grand, il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, Allah est plus Grand, Allah est plus Grand, toutes les louanges reviennent à Allah seul. ”

Les hommes peuvent réciter à voix haute les formules ci-dessus après chaque prière obligatoire, à partir du Fajr du 9ème jour de Dhoul Hijjah jusqu’au Asr du 13ème jour de Dhoul Hijjah ; les femmes doivent les réciter silencieusement.

Astuce : Souvenez-vous et glorifiez Allah quoi que vous fassiez. Ceci est particulièrement facile puisqu’on peut se souvenir d’Allah partout et à tout moment que ce soit pendant le travail ou durant toute autre activité quotidienne.

3 – Offrir le sacrifice d’un animal d’élevage

Le qourbani (aussi connu sous le nom de « Odhiya ») est le sacrifice d’un animal d’élevage durant l’Aïd El Adha. C’est la Sounnah du Prophète Ibrahim et un moyen de se rapprocher dAllah Soubhanahou a Ta’ala. Cela est obligatoire pour tout adulte sain d’esprit qui n’est pas un voyageur et peut se le permettre (ayant une richesse égale ou supérieure au nissab).
Le sacrifice est réalisé pendant les jours de sacrifice qui sont les 10ème, 11ème ou 12ème jours de Dhoul Hijjah. On peut sacrifier un millier d’animaux d’autres jours que ceux-ci, mais cela ne sera jamais perçu ou considéré comme qourbani. Par conséquent, le qourbani est un acte sacré qui ne peut être fait que pendant les trois jours de Dhul Hijjah, comme spécifié. En ce qui concerne le qourbani, Allah dit dans le Coran :

«  Ni la chair ni le sang de ces animaux n’ont d’importance pour Dieu. Seule compte pour Lui votre piété. Aussi a-t-Il mis ces animaux à votre service, afin que vous Le glorifiiez pour vous avoir dirigés sur le droit chemin. Prophète ! Annonce à ceux qui font le bien » [Sourate Al-Hajj 22:37]

Astuce : Il est préférable d’accomplir le sacrifice de manière traditionnelle et de l’offrir au niveau local afin que vous tiriez une leçon de ce sacrifice et que vous vous rappeliez les émotions et épreuves que le Prophète Ibrahim a lui-même endurées. Toutefois, lorsque vous faites face à des problèmes logistiques, de nos jours il est beaucoup plus facile pour nous d’accomplir cet acte sacré par un simple clic sur Internet où l’on peut acheter un animal à sacrifier sur les différents sites d’organisations musulmanes caritatives.

4 – Faire plus de bonnes actions que d’habitude

Le Prophète a dit :

« Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont plus aimées d’Allah que pendant ces dix jours (Dhoul Hijjah). » [Sunan Ibn Majah]

Nous devons donc augmenter la quantité de bonnes actions que nous faisons afin de profiter de ce temps béni.

Astuce : Effectuez autant de tâches que possible à l’avance et ne perdez pas ce temps précieux. Prenez vos dispositions pour effectuer autant que possible vos tâches en cours ou faites un plan pour les effectuer ultérieurement. De cette façon, vous vous libérez pour vous occuper de vos actes d’adoration pendant les 10 jours et nuits sans être distrait par les tâches matérielles. Nous devons avoir la ferme intention que pendant ces 10 jours bénis nous n’allons pas prendre part à des bavardages inutiles, regarder la télévision, jouer à des jeux vidéo ou passer du temps sur les médias sociaux. Il y a beaucoup d’autres jours dans l’année pour tout ceci – si vous ne pouvez vraiment pas résister. C’est seulement 10 jours ! Que ceux qui gaspillent ces 10 jours bénis considèrent la grosse perte et le regret qu’ils auront.

Les 7 bonnes actions suivantes sont parmi les meilleures actions que nous pouvons faire au cours de ces 10 jours bénis :

  • Réciter le Coran abondamment : « Celui qui lit une lettre du Livre d’Allah, il aura une récompense. Et cette récompense sera multipliée par 10. Je ne dis pas que « Alif, Laam, Mim » est une lettre, mais plutôt que « Alif » est une lettre, « laam » est une lettre et « Mim » est une lettre « . [At-Tirmidhi]
    Donc, si une seule lettre du Coran est équivalente à dix bonnes actions alors imaginez combien est la récompense pour la lecture de chaque lettre au cours de ces 10 jours bénis qui sont considérés comme les meilleurs jours de l’année ! SoubhanAllah ! Abu Darda a rapporté que l’apôtre d’Allah a dit : « L’un de vous est il incapable de réciter le tiers du Coran en une nuit ? Ils (les Compagnons, r.a.) ont demandé : Comment pourrait-on réciter le tiers du Coran (en une nuit) ? Sur ce, il (le Prophète) dit : « C’est Lui, Dieu l’Unique.. » équivaut à un tiers du Coran. » [Sahih Mouslim].
    Par conséquent, récitons autant du Coran que nous le pouvons au cours de ces 10 jours et nuits et visons à le réciter du début à la fin si nous le pouvons. Ensuite, nous devrions continuer à réciter le Coran le reste de l’année, car cela constitue un excellent acte d’adoration !

Astuce : Augmentez votre récitation en ajoutant quelques minutes ou quelques pages dans votre routine de récitation habituelle. Si vous n’avez pas encore une routine de récitation, peut-être est ce le moment pour vous de commencer à prendre cette habitude. Commencez en prenant l’engagement de réciter au moins une ou deux pages (ou 10 minutes, si vous êtes un récitateur lent) et essayez d’augmenter la quantité par la suite. Prenez un petit mouss’haf (Coran) de poche avec vous ou installez une application fiable du Coran sur votre téléphone mobile afin que Satan ne puisse pas vous décourager quand vous êtes à l’extérieur !

Note : Il est également très pertinent de lire l’histoire du prophète Ibrahim, ce qui apportera une compréhension plus profonde des rites du Hajj et du qourbani.

  • Avoir un caractère exemplaire : Le Prophète Mohammed (paix et bénédictions sur lui) a dit : « Rien ne sera plus lourd le Jour de la Résurrection sur la Balance du croyant que les bonnes manières Allah déteste l’homme obscène et grossier. » [At- Tirmidhi]. Nous devons nous fixer comme objectif d’avoir le meilleur caractère possible durant ces jours et ces nuits bénies et continuer à nous comporter ainsi pour le reste de l’année. Nous ne devons pas nous disputer, jurer, médire, calomnier ou faire des commérages.

Astuce : Faites un effort supplémentaire pour être bon envers vos amis, famille et voisins, et en particulier envers ceux d’autres confessions.

  • Donner beaucoup aux associations caritatives : Comme les récompenses liées aux bonnes actions au cours de ces jours sont augmentées de façon significative, nous devrions donner autant que nous le pouvons aux œuvres de charité. Allah a promis le pardon de nos péchés si nous donnons aux pauvres et aux nécessiteux. Il Soubhanahou wa Ta’ala a honoré nos actions de charité et les a décrites comme un « beau prêt à Allah » pour souligner que nous faisons quelque chose de bien et qu’Il Soubhanahou wa Ta’ala aime. Il Soubhanahou wa ta’ala remboursera  au décuple notre prêt

    « Si vous faites à Allah un prêt généreux, Il vous le rendra au décuple et vous accordera Son pardon, car Allah est plein de reconnaissance et de mansuétude. » [Sourate At-Taghâbun 64:17]

Astuce : Ayez de la monnaie avec vous en tout temps de façon à pouvoir donner  lorsque l’occasion se présente. Si vous n’avez pas la possibilité de donner de l’argent en public, allez en ligne et déterminez un montant fixe à donner chaque matin ! Si vous n’avez pas d’argent, n’oubliez pas que même un sourire est considéré comme un acte de charité – alors mettez-vous y et répandez de la bonne humeur !

  • Respecter et honorer ses parents : L’Islam nous enseigne que parmi les actes les plus aimés d’Allah, respecter ses parents n’est devancé que par l’acte de la prière, et est supérieur à celui du combat pour la cause d’Allah. Il est raconté sous l’autorité de Abdullah bin Massoud (qu’Allah soit satisfait de lui): «  J’ai demandé au Messager d’Allah (Paix et salut d’Allah) quel acte était le meilleur. Il (Paix et salut d’Allah) a répondu : « La prière à son heure due. » J’ai dit : puis quoi ? Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Puis le bon comportement avec les parents ». J’ai dit : Puis quoi ? Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit «  Puis le djihad dans le sentier d’Allah ».Je me suis abstenu de poser d’autres questions, de peur de l’ennuyer. » [Sahih Mouslim]

Astuce : Faites un effort supplémentaire pour passer du temps avec eux pendant ces jours bénis. Récitez le Coran avec eux, lisez un livre ensemble, discutez d’une conférence que vous avez entendue, partagez vos plans pour l’avenir et demandez leurs avis. Conduisez votre père à la mosquée s’il n’est pas en mesure de s’y rendre à pied et gagnez la récompense pour le faire, ou appelez-les un peu plus souvent dans la journée s’ils habitent loin.

 

  • Faire beaucoup de Nawafil (prières surérogatoires) : Rabi’ah ibn Malik al-Aslami (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit :

    « Demandez (ce que vous voulez). «  Rabi’ah a dit : « Je te demande d’être ton compagnon au Paradis. – Est-ce tout ? – Oui, c’est tout », répondis-je. Le Prophète (Paix et salut d’Allah) me dit alors : « Aide-moi en multipliant les prosternations. » (c’est à dire les prières surérogatoires) »  [Abou Dawoud]

Ce qui suit sont des prières sounnah et nawafil à prier pendant les 10 jours de Dhoul Hijjah :

Priez 12 rakats de sounna par jour en complément des prières obligatoires.

Oumm Habibah Ramilah Abou Soufyan a rapporté avoir entendu le Prophète dire : « Il n’y a aucun musulman qui prie pour Allah chaque jour douze unités de prière en dehors des prières obligatoires sans que Allah ne lui construise une maison au paradis ». [Mouslim] Oumm Habibah a rapporté que le Prophète a dit : « Celui qui s’en tient à l’habitude d’offrir quatre rakats avant la prière de Midi et quatre rakats après, Allah le protégera contre le feu de l’enfer. » [Sounan An-Nasa’i]

– Salat Douha : Il est rapporté que le Prophète a dit :

« Celui qui prie douze rakats en un jour (avant Dhohr), Allah  Soubhanahou wa Ta’ala, en récompense, lui construira une maison au Paradis. » [Sounan An-Nasa’i]

Deux rakats Sounna après être entré dans la mosquée : Abu Qatada a rapporté que le Prophète (Paix et salut d’Allah) a dit :

« Quand l’un de vous entre dans la mosquée, qu’il prie 2 unités avant de s’asseoir ».  [Abou Dawoud]

Tahiyyatoul woudhou : 2 rakats Sounna après avoir effectué les ablutions. Abou Hourayrah a rapporté que le Prophète (Paix et salut d’Allah) a dit à Bilal :

« Ô Bilâl, raconte-moi quelle est l’œuvre que tu as faite dans l’Islam et dont tu espères le plus de récompense ? J’ai entendu (cette nuit) le bruit de tes sandales devant moi au Paradis ». – « Je n’ai, répondit Bilâl, fait dans l’Islam aucune œuvre dont j’espère le plus de récompense que celle-ci : je n’ai jamais fait une ablution de nuit ou de jour sans avoir prié ce qui m’avait été prescrite  « . [Al-Boukhari et Mouslim]

– Prière du Tahajjoud : Les nawafils (prières volontaires) les plus vertueuses sont les prières du Tahajjoud car elles permettent de se rapprocher d’Allah. La meilleure récitation du Coran se fait pendant les prières du Tahajjoud. Pendant les longues prosternations, implorez Allah pour Son pardon et Sa miséricorde, Il ne repoussera jamais Ses serviteurs qui L’implorent pendant la prière.

Note : Durant les 10 premiers jours de Dhoul Hijjah, nous devrions avoir pour objectif de prier Tahajjoud tous les soirs. Si ce n’est pas possible, alors nous devrions prier autant de nuits que possible. Pendant le jeûne des 9 premiers jours de Dhoul Hijjah, il serait bien de se réveiller un peu plus tôt pour le Souhour, faire les ablutions et prier Tahajjoud. Le dernier tiers de la nuit est la partie la plus bénie de la nuit où les dou’as sont plus susceptibles d’être acceptées. Donc, en priant Tahajjoud il nous est donné la meilleure opportunité de nous rapprocher d’Allah et de faire des dou’as sincères, en nous repentant de nos péchés passés et présents, implorer, pleurer et demander à Allah tout ce dont nous souhaitons.

Astuce : Avant d’aller au lit chaque soir, utilisez l’organisateur de tâches de MusulmanProductif, le Taskinator Journalier du Musulman Productif, afin de bloquer du temps pour ces actes d’adoration additionnels. Vous êtes plus susceptible d’accomplir vos tâches si vous leur allouez le temps nécessaire. Comme on dit : ce qui est programmé est plus susceptible d’être fait !

  • Glorifier, et se souvenir d’Allah plus souvent : En tant que création d’Allah nous devrions tous nous souvenir et glorifier notre Créateur autant que nous le pouvons et encore plus au cours de ces jours bénis. Voici quelques adhkars (formules de dhikr) et glorifications très faciles et très bénéfiques que nous pouvons faire tout au long de ces jours et nuits bénis :

-Allahou Akbar, Allahou Akbar, Laa ilaaha illallahou Wallahou Akbar, Allahou Akbar, Wa lillahil Hamd
– Soubhan Allah
– Alhamdulillah
– Allahou Akbar
– Laa ilaha ilallah
– La hawla wa la quwwata illa billah
– Asthaghfiroullah
– SoubhanAllahil adhim wa bihamdihi
– Soubhāna-llāhi, wa-l-hamdou li-llāhi, wa lā ilāha illā-llāhou, wa-llāhou akbar Wa lā hawla wa lā qouwwata illā bi-llāhi-l-aliyyi-l-azīm
– Lā ilāha illā-llāhu waḥdahou lā sharīka lahou lahou-l-moulkou wa lahou-l-ḥamdou youhyi wa youmītou wa houwa ḥayyoun-llā yamoutou abadan abada, ḏhou-l-jalāli wa-l-ikrām, biyadihi-l-khayr, wa houwa alā koulli Shay-in qadīr. Ou la version courte  : Laa ilaaha illal-laahou wahdahou laa sharika lahou, lahoul-moulkou wa lahoul-hamdou wa houwa ‘alaa koulli shay-in qadir

Astuce : Ayez quelque chose autour de vous pour vous rappeler des paroles du dhikr. Cela peut être un autocollant placé sur votre bureau ou sur le pare-brise de votre voiture.

 

  • Faire beaucoup de dou’as : Allah le Tout Puissant dit dans le Coran : « Si Mes serviteurs t’interrogent à Mon sujet, qu’ils sachent que Je suis tout près d’eux, toujours disposé à exaucer les vœux de celui qui M’invoque. Qu’ils répondent donc à Mon appel et qu’ils aient foi en Moi, afin qu’ils soient guidés vers la Voie du salut. » [Sourate Al-Baqara 2:186]. Nous devrions nous occuper à faire des dou’as pendant ces 10 jours et nuits bénis, en particulier pendant la nuit et le jour d’Arafat qui est le 9ème jour de Dhoul Hijjah. Les dou’as sont susceptibles d’être acceptées pendant le jeûne, surtout juste avant la fin du Souhour (repas avant l’aube) et avant la rupture du jeûne.

 

  • Procéder à des changements dans votre vie : Nous devrions faire les changements nécessaires pour nous améliorer en tant que musulmans, et quel meilleur moment pour faire de tels changements que pendant ces 10 jours bénis où nous pouvons changer nos vies pour toujours ? Nous devons intérioriser ces changements et prendre un engagement ferme envers Allah Soubhanahou wa Ta’ala, et peut-être qu’Il effacera nos péchés jusqu’à ce que nous devenions tels que des nouveau-nés, incha’Allah. Par conséquent, profitons de ces jours bénis et faisons les changements nécessaires afin que nous puissions vivre une vie dévouée à Dieu. Nous devrions viser à corriger notre situation et vivre pour l’Au-delà plutôt que de vivre pour ce monde qui peut se terminer à tout instant pour chacun d’entre nous. Allah nous dit dans le Coran d’entrer pleinement dans notre religion (mode de vie) et non partiellement :

« Ô croyants ! Rangez-vous tous sous la bannière de l’Islam ! Gardez-vous de suivre les traces de Satan ! Il est pour vous un ennemi déclaré. Et si, malgré les preuves évidentes qui vous sont parvenues, vous cédez à la tentation, sachez qu’Allah est Puissant et Sage ! Qu’attendent ces infidèles ? Peut-être s’attendent-ils à voir venir vers eux Dieu et Ses anges, à l’ombre des nuages, et que leur sort soit ainsi réglé ? Mais c’est à Allah que tout sera ramené.” [Sourate Al-Baqara 2:208-210]

Alors pourquoi ne pas faire de l’Islam une partie intégrante de nos vies ? Ceci est notre meilleure chance et si nous ne la saisissions pas maintenant et que la mort vient à nous, alors sûrement nous le regretteront pour l’Éternité ! Certes, il n’est pas logique de centraliser tous nos efforts sur une vie courte, temporaire qui peut se terminer à tout moment et négliger ce qui durera éternellement. Sachant cela, pourquoi misons-nous tout dans cette vie et négligeons l’Au-delà ? Le temps nous passe sous le nez et nous sommes aveuglés par les tromperies de cette vie. Le temps n’est pas de notre côté. Cette vie est vraiment très courte. Elle est une petite phase transitoire. Il s’agit d’une courte escale dans notre voyage vers l’Au-delà éternel.

Cette courte vie est notre seule chance de construire notre Au-delà. Dans l’Au-delà, nous voudrons être ramenés à cette vie pour pouvoir vivre à nouveau afin d’adorer Allah Soubhanahou wa Ta’ala, mais nous ne serons pas en mesure de le faire. Donc, préparons-nous pour l’Au-delà et notre mort inévitable avant que les préparatifs pour nos funérailles ne soient faits.

Qu’Allah nous permette de tirer le meilleur de ces jours et nuits bénies et d’en faire un moyen pour notre succès dans ce monde et dans l’Au-delà. Amine.

 

A propos de l’auteur :

Farrukh Paasha est consultant en Ressources Humaines pour un organisme caritatif qui s’occupe des malades en phase terminale. Il tient un blog et est modérateur sur un site musulman en ligne. Il aime écrire des articles pour motiver les autres à faire de bonnes actions en tout genre.

 

One Response to 4 choses à faire pendant les 10 jours bénis de Dhoul Hijjah

  1. lassadz dit :

    Barak Allah fikoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *