18 sources de Baraka (bénédiction)


Si nous devions trouver une définition islamique de productivité, on pourrait la résumer en un seul mot : « Baraka » ou bénédiction. Notre capacité à faire beaucoup avec peu de ressources et en peu de temps, à créer toujours plus avec peu d’efforts est sans aucun doute une bénédiction d’Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala).

Pourtant, il semble que la Baraka soit devenue un trésor perdu de nos jours : tout le monde la cherche, mais personne n’a l’air de la trouver ! On entend souvent les gens se plaindre de ne pas avoir de baraka dans leur temps, dans leur sommeil, dans leur argent et ainsi de suite. Dans cet article, nous allons résoudre ce mystère inchaAllah. Nous allons découvrir ce qu’est la Baraka et là où elle se cache.

Qu’est ce que la Baraka ?

Un prédicateur renommé l’explique comme suit :

La baraka est l’attachement de la bonté divine à quelque chose, ainsi si elle touche une petite chose, elle l’amplifie. Et si elle survient dans quelque chose de bien, elle lui est bénéfique. Et le plus grand profit de la Baraka en toute chose est l’utilisation de cette dernière dans l’obéissance à Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala). »

Sources de Baraka :

Je suis convaincu que la Baraka n’est pas un trésor perdu, en réalité, elle se trouve sous nos yeux. Ce trésor est seulement disponible et prêt à être remis à celui qui y travaille. Vous trouverez ci-dessous quelques sources de Baraka. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, par conséquent, je compte sur vos contributions inchaAllah, ainsi on pourra tous partager et améliorer  notre compréhension de ce précieux trésor sur MusulmanProductif.com !

  1. Les bonnes intentions

Si vous voulez que la Baraka soit attachée à quelque chose, ayez de bonnes intentions pour ce quelque chose. Plus précisément, assurez-vous que cette œuvre soit entreprise pour Allah (Soubhanahou Wa Ta’ala).  En relisant la définition de la Baraka, vous pouvez en conclure que si nous ne destinons pas ce que nous avons ou faisons à Allah, la « bonté divine » ne se retrouvera pas dans nos œuvres.

  1. La piété et la croyance en Allah

Allah dit dans le Coran :

« Et si les habitants de ces cités avaient cru et avaient craint Dieu, Nous aurions à coup sûr répandu sur eux des bénédictions du Ciel et de la Terre… » (Sourate des Murailles (Al-A’râf), 7:96).

Il dit aussi :

« […] Voilà une exhortation à l’intention de celui qui a foi en Dieu et au Jour dernier, car le Seigneur ménage toujours une issue favorable à celui qui Le craint, et Il lui accorde Ses dons par des voies insoupçonnées. […] » (Sourate de la Répudiation (At-Talâq, 65:2-3)

  1. Placer sa confiance en Allah

Allah dit dans le Coran :

« […] Dieu suffira à quiconque s’en remet à Lui, et Ses arrêts s’accompliront toujours, car à toute chose Il a assigné une mesure.  » (Sourate de la Répudiation (At-Talâq), 65:3).

Le Prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit :

« Si vous placiez votre confiance en Allah comme Il le veut véritablement, Il vous donnerait votre subsistance comme Il la donne aux oiseaux, ils partent le matin le ventre vide et reviennent dans l’après midi l’estomac plein. » (Ahmad, An-nasa’i, Ibn Majah, Al-Hakim and At-Tirmidhi).

  1. Lire le Coran

C’est une fontaine de Baraka ! Mais soubhanAllah, on en boit rarement.
Allah dit dans le Coran :

« Et, à présent, voici révélé un Livre béni qui vient confirmer les précédentes Écritures… » (Sourate des Bestiaux (Al-An’âm), 6:92).

Donc lisez le Coran et observez l’apparition des bénédictions et de la Baraka d’Allah dans vos vies. Plus nous nous éloignons du livre d’Allah, de ses préceptes, de ses secrets, moins nous aurons de baraka dans nos vies.

  1. Dire Bismillah

Quand vous dites « Bismillah » avant de faire quoique ce soit, vous invoquez le Nom d’Allah sur cette activité. Non seulement cette activité sera bénie, mais en plus, Sheytan ne pourra pas y prendre part. Donc dites toujours « Bismillah ». Parfois, on est tellement habitué à le dire qu’il nous est impossible de se souvenir si on l’a dit ou pas ! Essayez de dire « Bismillah » en ayant conscience de ce que vous dites avant d’accomplir l’action.

  1. Manger accompagné

Tous ceux qui ont eu l’occasion d’avoir des invités à la maison connaissent cette recommandation. Même si vous pensez que la nourriture que vous offrez à vos invités n’est pas suffisante, il y en aura toujours assez ! (À noter : ce n’est pas une excuse pour être avare lorsque vous avez des invités, nous devrions plutôt suivre la sounna du Prophète Ibrahim (que la paix soit sur lui) qui prépara un repas copieux lorsqu’il reçut la visite des anges). Ce à quoi je fais allusion ici est la bénédiction qui se produit lorsque l’on mange tous ensemble.

Un hadith dans lequel le Prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit :

« Mangez ensemble, car les Jamma’a (rassemblements, fait d’être ensemble) sont bénies », le confirme.

Et dans un autre hadith, il dit : «

Quiconque a assez de nourriture pour deux personnes, devrait en inviter une troisième. Et quiconque a assez de nourriture pour quatre personnes devrait en inviter une cinquième ou une sixième. » (Boukhari, Volume 4. Livre 56. N° 781)

  1. L’honnêteté dans les affaires

Cela concerne tous les hommes et femmes d’affaires (même ceux qui utilisent seulement eBay !).  On ne devrait pas croire que mentir et décevoir les gens rendront nos affaires rentables. Au contraire, cela retirera les bienfaits de nos transactions commerciales.

Le prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

« L’acheteur et le vendeur ont la possibilité d’annuler ou confirmer la transaction à moins qu’ils se séparent, et s’ils sont véridiques et précisent les défauts de la marchandise, alors ils seront bénis dans leur transaction, et s’ils mentent et cachent certains faits, leur transaction sera privée de la bénédiction d’Allah ». (Boukhari, Volume 3, Livre 34, N°293).

Oui, c’est difficile d’être honnête lorsqu’on essaie de vendre quelque chose, mais croyez-moi, ça en vaut la peine.

  1. Les dou’as (ou invocations)

Implorez Allah pour sa Baraka ! Si on considère certaines dou’as du Prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui), on remarquera qu’il avait l’habitude de faire des invocations pour la Baraka. On dit souvent : « Qu’Allah te bénisse ! ». Eh bien, devinez quoi, c’est une source de Baraka !

De plus, lorsqu’on est invité chez quelqu’un, le Prophète Mouhammad nous a conseillé de faire l’invocation suivante pour l’hôte :

« Ô Allah ! Bénis-leur ce que Tu leur as donné comme subsistance, pardonne-leur et fais-leur miséricorde. »

  1. Les revenus et l’argent halal

Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

« Ô gens, Allah est bon et par conséquent Il n’accepte que ce qui est bon ».

(Des savants disent que cela se réfère aux revenus halal et leur importance). Un autre savant a également dit que quelqu’un qui mange de la nourriture haram verra ses membres désobéir à Allah qu’il le veuille ou non, et que celui qui mange de la nourriture halal et qui recherche des revenus halal verra ses membres œuvrer dans le bien.

Cette idée d’avoir les membres « bénis » et capables d’œuvrer dans le bien est vraiment un bienfait et une Baraka que nous devons tous rechercher. Cela me rappelle l’histoire d’un vieil homme qui réussit à franchir en sautant une distance qu’un jeune homme était incapable de franchir.

Lorsque le jeune homme demanda au vieil homme comment il avait fait ça, ce dernier répondit : « Ce sont nos membres, on les empêche de commettre des péchés quand on est jeune, donc Allah les préserve pour nous lorsqu’on vieillit ».

  1. Suivre la Sounna du Prophète Mouhammad dans tous les domaines

Je l’ai déjà dit et je le dirai à nouveau : l’homme le plus productif de l’histoire de l’humanité est notre bien-aimé Prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui). Par conséquent, en suivant simplement son mode de vie et les actes de la Sounna dont on entend souvent parler, on récolte une grande source de Baraka !

Parmi ces actes Sounna, on peut citer : prendre le Souhour (petit-déjeuner), manger avec la main droite, dans le coin du plat, sortir pour les prières de l’Aïd, se lécher les doigts après manger, utiliser le siwak, et plein d’autres. Apprenez ces actes Sounna et suivez-les, car imiter la vie de l’homme le plus béni que la terre ait pu porter, ne peut qu’être une source de bénédictions.

  1. Faire la prière de consultation

Faire istikhara en toute circonstance et laisser ensuite le soin à Allah de se charger du résultat tout en acceptant Son Décret est une grande source de Baraka. Le Prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a enseigné cette magnifique dou’a qui nous aide à prendre des décisions et ne pas regretter les choix que l’on a fait dans le hadith suivant :

Sous l’autorité de Djabir Ibn Abd Allah as-Sulami :

« Le Messager d’Allah apprenait à ses compagnons à consulter [Allah] en toute affaire comme il leur apprenait une sourate du Coran : il dit :“Quand l’un de vous projette une affaire, qu’il accomplisse deux rak’a surérogatoires puis qu’il dise : ‘Seigneur Allah, je viens prendre conseil auprès de Ta science et prendre force dans Ta force. Je viens Te demander de Ta générosité infinie. Car Tu es capable et je suis incapable, Tu sais et je ne sais pas et c’est Toi le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Allah, si Tu sais que cette affaire est pour moi une source de bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future (ou il a dit : pour mon présent et pour mon futur) , destine-la-moi, facilite-moi sa réalisation et bénis-la moi. Et si tu sais que cette affaire est pour moi une source de mal pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour ma destinée future (ou il a dit : pour mon présent et pour mon futur) détourne-la de moi et détourne-moi d’elle. Prédestine-moi le bien où il se trouve et inspire-m’en la satisfaction.’”»
[Rapporté par Boukhari 6841. D’autres versions sont citées par at-Tarmidhi, an-Nassaï, Abou Dawoud, Ibn Madja et Ahmad].

Celui qui recherche la bénédiction de son Créateur et consulte ses compagnons croyants puis reste ferme dans sa décision ne regrettera pas car Allah a dit :

« […] Consulte-les quand il s’agit de prendre une décision ! Mais, une fois la décision prise, place ta confiance en Dieu, car Dieu aime ceux qui mettent en Lui leur confiance !  » (Sourate de la  famille  d’Imran (Âl-’Imran), 3:159)

  1. Remercier Allah sans compter

Allah dit dans le Coran :

« […] J’augmenterai Ma grâce, si vous êtes reconnaissants ; mais Mon châtiment sera impitoyable, si vous êtes infidèles ? » (Sourate d’Abraham (Ibrâhîm), 14:7). Un savant m’a dit un jour que si on regarde bien ce verset, le mot arabe utilisé pour confirmer qu’Allah va favoriser la personne qui le remercie, est en fait sous la forme d’un serment : « La azidannakoum ». Donc Allah fait la promesse à celui qui le remercie de lui accorder encore plus de grâces et de bénédictions, et Allah ne rompt jamais ses promesses.

  1. Les actes de charité

Dans un hadith qoudsi, Allah dit :

« Ô fils d’Adam, dépense (dans les bonnes œuvres), et je dépenserai pour toi. »

À chaque fois que l’argent vous manque ou que vous sentez que la Baraka a fui votre vie et que vous avez besoin qu’elle revienne vite, le moyen le plus rapide est de faire des actes de charité. Par exemple, imaginons que la Baraka a été enlevée de votre vie parce que vous avez commis un péché, un acte de charité nettoie vos péchés, fait augmenter vos bonnes actions et est une source de Baraka.

Je ne peux décrire la satisfaction instantanée que procure un acte de charité ni la Baraka qui s’en suit. Essayez dès maintenant !

  1. Resserrer les liens de parenté

Rapporté par Abou Houraira : le Prophète a dit :

« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, les liens familiaux se sont levés et ont dit : “Ceci est le rang de ceux qui cherchent la protection d’Allah contre la rupture des relations familiales”. Allah leur répondit : “Voulez-vous que je tienne à celui qui tient à vous et rompe avec celui qui rompt avec vous ?” Ils répondirent : “Oui”. Et Allah leur dit : “Je vous l’accorde”. »

Abou Houraira a ajouté :

«  Si vous le souhaitez, vous pouvez réciter : “Est-ce que vous auriez, si on vous en donnait le pouvoir, répandu la corruption sur terre et  rompu vos liens de parenté ?” » (Boukhari, Volume 6. Livre 60. N° 354).

  1. Se lever tôt

Le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

« Allah a béni les premières heures du jour pour ma communauté » (Ahmed).

Ce hadith m’a incité à créer MusulmanProductif.com ! De tels joyaux de productivité sont les sources de bienfait que l’on devrait rechercher pour rendre notre vie productive. Se lever tôt est une étape si importante pour être béni et se sentir bien tout au long de la journée.

Essayez de vous lever pour Tahajjoud, et travaillez pendant les heures avant Salat al-Fadjr. Si vous n’en êtes pas capables, alors réveillez-vous au moins pour Fadjr et restez éveillé jusqu’au lever du soleil. Ces heures sont pleines de Baraka. Si vous réussissez à travailler pendant ces heures, faites-le, car vous allez accomplir plus que si vous aviez travaillé toute la journée.

  1. Le mariage

Allah dit dans le Coran :

« Mariez les célibataires qui vivent parmi vous, ainsi que vos serviteurs vertueux des deux sexes. S’ils sont pauvres, Dieu pourvoira, par Sa grâce, à leurs besoins, car Il est Plein de largesses et Sa science n’a point de limite. » (Sourate de la lumière (An-Nûr), 24:32)

En parlant de mariage, je recommande fortement à quiconque pense sérieusement à se marier de suivre par exemple les séminaires offerts par Farida Kaced : lecoledumariage.com.

  1. La prière

Allah dit dans le Coran :

« Recommande la salât à ta famille ! Et toi-même, persévère dans la salât ! Nous ne te réclamons aucun bien, c’est Nous qui t’en accorderons. Le meilleur destin est réservé aux gens pieux. »  (Sourate de Tâ-Hâ (Tâ-Hâ), 20:132)

Pour illustrer davantage le but de la Salat, imaginez simplement votre vie sans ce grand acte d’adoration. D’où viendrait la Baraka ? Pour ceux d’entre vous qui hésitent encore dans leur Salat, remettez-vous sur les rails, c’est votre bouée de sauvetage pour la destination finale dans l’au-delà, et la nourriture quotidienne de votre âme.

  1. Demander pardon à Allah

Le prophète Mouhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :

« À celui qui prie souvent pour Son pardon, Allah accorde le soulagement de toute affliction, la délivrance de tout tourment, et des biens qui lui arrivent de là où il n’en attendait pas. »

J’espère avoir abordé la plupart des sources de Baraka, mais comme je l’ai dit plus haut, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. Merci d’ajouter vos sources et conseils, afin que nous puissions tous en bénéficier !

21 Responses to 18 sources de Baraka (bénédiction)

  1. Meriame dit :

    Excellent article. Baraka Allah ou fikoum !

  2. lobna dit :

    ma sha Allah pour l’article que Allah swt vous récompense je me suis permise de les mettre sur facebook pour partager cette sources magnifique .

  3. Rahim Katangui Kone dit :

    Merci celà m’a bien aider de savoir!!

  4. abd al Karim dit :

    la prière sur le Prophète sws … voir 40 bonnes de raisons de prier sur le Prophète sws de cheikh Ibn al Qayyim

  5. eva dit :

    Je trouve cette article facinant

  6. eva dit :

    Je concerait se site as ma famille

  7. Yussuf dit :

    Jazaka Allah vraiment on voit que vous nous pousse a faire le bon choix qu’Allah nous facilitera dans tous si on place sa confiance en lui seul il nous a envoye les meilleurs outils le Coran et un prophète avec une sunnah exemplaire et des compagnons de qualité

  8. Camara dit :

    Que le bon dieu vous benis

  9. Camara dit :

    Qu’Allah vous bénis et nous mène au plus près des ce qui et bien

  10. issaka Magagi dit :

    je vous remercie beaucoup pour ces cadeaux divins

  11. sarr dit :

    MashaAllah.quand je lis cet article je pense au verset:Fazakir inna fahati zikra.et vous le faites bien et proprement.q’Allah benisse votre sagesse et vous protege.merci bcp.salam aleyk

  12. Yattassaye dit :

    Assalam Aleikoum

    Quelle belle leçon et quelle joie en lisant cet article. Vous m’avez lavé le cœur sans le savoir. J’étais à la recherche des dou’as pour avoir de l’argent, et Dieu me donna une leçon à travers vous. Je resterais patiente et attendre le don de Dieu qui a déjà prescrit notre destinée. Je crois en Dieu, en ses anges, en ses prophètes, au jugement dernier et croit qu’Il (Dieu) est Unique sans associé. Merci de m’avoir mis sur les rails que vous et nous ayons comme dernière demeure le paradis. ameen.

  13. diba dit :

    Baraka allah oufik pour ce beau partage trés enrichissant et utile sutout il faut continuez ce bon travail.q allah te recompense
    Salam alikoum

  14. Marcelo dit :

    Pourtant il y a des gens qui font tout ça dont vous parlez et ont mauvaise chance dans la vie, et aussi le contraire, combien de mandataires politiques avec les mains pleins de sangs qui l’ont

  15. Martina dit :

    Moi je pense que c’est un don divine pour quelques elus, soit celui bon ou mechant

  16. Soual dit :

    Les musulmans se plaignent souvent du manque de baraka tout simplement parce qu allah les punit pour leur impiété. Le coran répète sans cesse qu il protège les gens dans cette vie les pieux fidèles et châtie les autres. Rien de bien mystérieux. Qu es ce que c est cette histoire de baraka ?
    Allah protège ou pas ! Point !.les ennuis d ici bas sont dus à des pêchés réalisés .d ou la rédemption ! Mais à la place, voici qu on pense que ces ennuis sont des test pour éprouver les croyants … c est tout simplement faux !.par exemple, comment voulez vous être entouré de bénédiction quand vous pensez que mohammed le béni est  » le meilleur des prophetes »???? Le coran est clair: tous les proohetes sont égaux ! S 2 v 285 par ex. C est la aussi répèté encore et encore dans le livre. Que dire des mots non traduits en langues étrangères prophétises dans le coran ( s 16 v 102 à 104 ou s 3 v 7 par ex ) ?
    Injill ?
    Zabur ?
    Sundos ou istabrek ( s 44 v 52 ) ?
    Iblis ? Etc etc.
    Vous croyez franchement que de dire en ricanant que le coran ne peut être compris que par les détenteurs de la langue arabe avec condescendance alors que tant de mots n y sont pas traduits et dont les ( soi disant) lecteurs n y voient que du feu emmène à la protection divine ?
    S 15 v 1 à 3.
    Faut pas rêver franchement …

  17. soual dit :

    J oubliai :
    La vénération de mohammed le beni sera source d une très grande désillusion lors de la résurrection :
    S 16 v 82 à 89 par ex.
    Tout comme la vénération de jésus dans l évangile ( qui comme le mots injill ne sont pas traduits.
    Mots de racine grecque : euagello.
     » la bonne nouvelle » . Issa le béni n à JAMAIS écrit de livres. Les apôtres devaient témoigner Du verbe de dieu : s 5 v 111 à 116. C est bien ce qui s est passé ) : Matthieu ch 7 v 21 à 23.
    Les deux passages s emboîtent à la perfection. Il n y a de dieu que dieu non ?
    Premier commandement.
    Et on passe tous à côté.

    Hé ben … ça va chauffer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *