Gérer la dépression et redevenir productif


Par Saba Malik

La dépression c’est comme être coincé dans un profond et sombre donjon. Les murs sont ternes et il n’y a pas de fenêtres. On se sent étouffé et inquiet tout le temps. On se sent vide et sans vie : comme si toutes nos capacités et toute notre énergie avaient été aspirées par un trou noir.

Le pire, c’est que personne ne semble comprendre la souffrance morale que vous traversez. Les gens autour de vous vous accusent d’être d’humeur changeante, paresseux et égoïste.

J’ai traversé une grave dépression clinique et je ne souhaiterais jamais une telle agonie mentale pour quiconque. Mais malgré la douleur, Allah m’a enseigné beaucoup de leçons précieuses. Cette maladie m’a permis d’être la personne que je suis aujourd’hui et je ne regrette pas d’avoir traversé cette période trouble.

Lorsque je traversais une période de dépression, j’aurais aimé que quelqu’un m’apprenne comment gérer cette affliction. Mais cela n’est jamais arrivé. C’est ainsi que j’ai appris une leçon importante : lorsque vous ne trouvez pas d’arbre pour vous mettre à l’ombre, plantez-en un.

« En vérité, Dieu ne modifie point l’état d’un peuple tant que les hommes qui le composent n’auront pas modifié ce qui est en eux-mêmes. » [Coran, 13:11]

Cet article est l’arbre que j’ai planté pour vous aider à ramener la productivité dans votre vie.

Voici donc 5 moyens pratiques et prouvés de « gérer » la dépression. Ces outils ont fait des merveilles pour moi et pour beaucoup d’autres personnes depuis des années :

1. Salah

Au début de ma dépression, on m’a toujours dit de prier plus. Mais je ne comprenais pas ce conseil et ça ne semblait pas m’aider. Je priais déjà, mais la dépression ne me quittait pas. Puis j’ai réalisé une chose importante : je n’avait pas besoin de modifier la quantité de mes prières, mais plutôt leur qualité.

Lorsque j’ai commencé à améliorer ma relation avec Allah à travers la Salah, j’ai remarqué un changement énorme dans mon humeur. La prière m’a grandement aidé à gérer ma dépression parce qu’en prosternation, je demandais sincèrement à Allah de m’aider à faire face à cette maladie. C’est ainsi que j’ai appris la deuxième technique pour gérer la dépression…

2. Les pilules

Suggérer des pilules antidépressives peut choquer beaucoup de personnes, mais leur utilisation n’a rien de mal quand c’est votre médecin qui vous les prescrit. Tout comme une profonde coupure a besoin d’un pansement, la dépression clinique et sévère a elle aussi besoin de médicament.

Toutefois, cette option n’est pas pour tout le monde. Si vous avez une dépression situationnelle (dont je parle dans mon eBook sur la dépression), les pilules ne sont souvent pas la réponse. Avec ce type de dépression, vous avez besoin de…

3. Faire de l’exercice et avoir une alimentation saine

 Si vous êtes sceptique sur les conséquences de l’utilisation prescrite d’antidépresseurs, voici mon expérience personnelle sur le sujet : j’ai été capable de rester complètement sans antidépresseurs pendant des années grâce aux changements que j’ai apporté à mon style de vie. J’ai eu besoin de pilules lorsque je souffrais de grave dépression. Mais une fois que l’orage passe, un peu d’exercice physique ainsi qu’une alimentation saine peuvent faire des merveilles sur votre humeur.

4. Réseau de soutien

Un solide réseau de soutien est une des façons les plus efficaces de surmonter complètement la dépression et de retrouver votre productivité. Lorsque vous n’avez pas le moral :

  • Ne restez pas seul : soyez en compagnie de gens positifs parmi vos amis et votre famille.
  • Parlez de votre dépression avec des gens qui pourront vous aider, mais il faut faire attention à qui vous faites confiance.
  • Recherchez de l’aide auprès de tous les professionnels dont vous avez besoin.

5. Thérapie

La thérapie vous aide à identifier les éléments déclencheurs de votre dépression (même la dépression clinique) et fonctionne mieux que les médicaments. Que ce soit de la psychothérapie, de la thérapie comportementale cognitive, ou de la thérapie par l’art – explorez et choisissez la thérapie qui fonctionne le mieux pour ramener la joie dans votre vie. Rappelez-vous que la thérapie doit être un processus constant, vous aurez besoin de sessions régulières. C’est comme un exercice mental : tout comme notre corps a besoin d’être stimulé, la thérapie aide à stimuler l’esprit pour redevenir productif.

Chaque arbre qui vous abrite de la dépression est un bienfait d’Allah. Chérissez-le, soyez reconnaissant et utilisez-le à votre avantage.

Quelle est votre expérience avec la dépression ? Que faites-vous lorsque vous vous sentez déprimé ? Partagez en commentaires !

 

À propos de l’auteur :

Saba Malik est bloggeuse et fondatrice du blog MorningWind qui est désormais hors-ligne. Elle est enseignante, coach et auteure de « When you’re Muslim, You Can Manage Depression with Islam  » (qui n’est malheureusement plus disponible sur le web).

24 Responses to Gérer la dépression et redevenir productif

  1. Ibn Meziane dit :

    Avis strictement personnel

    Je déconseille cet article.

    • Oum soraya dit :

      Salam alaykoum,

      Je traverse une période de dépression (hamdouliLah 3ala koulli hal) avec des pics . Un jour ça va un peu mieux, mais la plupart du temps relâchement total. J’essaie donc de m’en sortir en m’appliquant dans mes salats, par la méditation… En effet, cela fait environ 1 an que je ne suis plus du tout productive. Mais j’ai conscience que Seul Allah peut enlever mon mal. Je suis très sceptique quant à l’utilisation d’antidépresseurs car ils peuvent être source d’addiction et il y souvent des effets secondaires non négligeables. Je préfère ne rien prendre niveau médicament à part de la talbina. Idem pour les thérapeutes : j’ai vu une psychologue (on m’a forcée la main lol) mais ça ne marche pas sur moi.
      Ibn Meziane, pourriez-vous développer svp ? Pourquoi déconseilleriez-vous cet article ? (Je ne cherche pas la polémique, cet avis m’intéresse).

  2. Lanois dit :

    salam aleykum j ai fait une forte dépression à l époque où je n étais pas musulmane hospitalisation médicaments qui m ont fait perdre des cheveux prendre du poids et perte de mémoire !!!
    Puis je me suis convertie ayant était guide par Allah
    Depuis je ne prend plus rien mon médicament et la salât
    Mon thérapeute est Allah azawajel
    Bref même si j ai des moments où la tristesse revient je sais maintenant que c est shaytane qui joue avec moi et je m en remet à Allah
    Qu Allah facilite toutes nos sœurs atteint de cette terrible maladie

  3. Back Packer dit :

    Salam, qu’est-ce qui vous a poussé à avoir la dépression ?

  4. Nour El Imene dit :

    Merci pour votre article,
    De temps à autre je ne me sens pas bien, je ne sais pas si j’appellerai ça dépression, mais c’est le sentiment de n’avoir envie de rien, ne pas sortir, ne voir personne, ne pas faire le moindre effort, vouloir dormir tout le temps… je cherche du travail actuellement, mais je peine à faire ce qu’il faut pour en trouver. Ma relation avec le tout puissant se détériore de temps à autre. Il y a des moments ou j’essaye de m’en sortir, puisque je sais absolument que le changement viens de moi et seulement moi, et j’essaye d’aller de l’avant, et je réussis, mais après un moment, retour à cet état d’esprit. et ça me fatigue énormément. il ya des moments ou je ne sais plus quoi faire, le temps passe et rien ne change, et j’angoisse encore plus!

  5. muslim dit :

    Salam,

    Juste pour préciser que c’est rare dans MusulmanProductif.com d’avoir des articles aussi creux que celui-là.

    Le titre est attirant mais on est déçu après avoir lu l’article.

    Salam.

  6. OumAmaal dit :

    Salamalaykom.

    J’avoue également que l’article m’a laissée sur ma faim.
    Les solutions médicamenteuses me font assez peur.

    Qu’Allah apporte la guérison
    Amine

  7. iman dit :

    moi je pleure tout le temps et rien ne peut me consoler et les conseils des sœurs musulmanes et frères me gonflent car ils comprennent rien à mon état je vis récluse, et j’ai la poisse tout le temps quelque chose de négatif et les autres me disent tu n’as pas confiance en Dieu ce ki m’énerve, là je vais cesser mes activités de cours d’arabe….ça ne sert à rien, et j continue mes prières sans que ma tristesse cesse!je pense même à partir pour toujours..c’est dire;

    • K dit :

      Salam aleykoum
      BISMILAH.
      Je te comprends (pas ce que tu peux vivre exactement mais un peu de ce que tu vis).
      Moi aussi je suis souvent triste, je souffre, mes salats et tout ce qui suit est catastrophique. J’ai même la paresse et pas du tout l’envie d’invoquer…. Et Allah est Le plus Savant. Ton envie de « partir » ça m’arrive aussi.
      La sollitude je connais aussi.
      Mais j’essaie de m’accrocher al hamdoulilah. Il faut qu’on s’accroche.
      Le fait de « partir » empirera la situation. De plus c’est shaytan qui nous fait désespérer du secours d.Allah, de Sa miséricorde.
      Je sais qu’il y a dans des remèdes dans nos situations : doua de la tristesse et paresse qui est dans la citadelle du musulman, l istifsfar, lire la sourate Doha (92 je crois), la fatiha et les deux derniers versets de baqarah…

      Des fois des que je fais salat je fais cela et al hamdoulilah je vais mieux
      A un moment j’ai fais ça j’allais mieux d’ailleurs faut que je m’y remette.
      Aussi il y a une médecine prophétique al hamdoulilah : la talbina. Fais des recherches sur ses bienfaits et fais en une cure. In cha Allah.
      Allah a dit dans la difficulté il y a une facilite ! On tombe al hamdoulilah mais Allah nous a guide et on a de la chance d’être musulman donc in cha Allah bénéficier de Son pardon, Sa miséricorde ici bas et dans l’au delà donc on se relève !
      C’est une épreuve comme d’autres en ont d’autres par la perte d’un enfant, d’une personne, la maladie…
      Shaytan et notre âme y sont pour qq chose dans notre tristesse…
      Tout le Bien ne provient que d’Allah et le Mal de nous même et du diable.
      Qu’Allah nous guide sur le droit chemin et nous préserve.

    • nawel dit :

      une bonne roqya avec un bon imam, y a rien de mieux pour soulager une grosse depression. a chaque fois que j en fais une je me sens legere et plus rapprochee d Allah soubhana wa ta3ala. je fais beaucoup mieux mes prieres et ca me motive meme a etre constante dans mes dou3as du matin et du soir qui permettent de se proteger. qu Allah soulage tous les maux des musulmans et facilite nos epreuves dans ce bas monde.

    • Asma dit :

      Bonjour Iman,

      J ai fait un burnt out en decembre et pendant plusieurs mois j etais dans ton état.
      Mon etat est lié au travail mais pas que: des souffrances que j ai accumulé.
      Depuis au travail, cela a ete le declin: je suis en procedure de licenciement: mon employeur ayant vu une faille dans ma faiblesse et m a jeté.
      Pendant plusieurs mois, je me suis accrochee, vu un psy periodiquement: surtout pour parler a une personne  » neutre ».
      Cela m a aidé. Depuis que je me suis fait licencié je souffre tjrs mais je vais un peu mieux car j arrive mieux à savoir quelle est la source de mon mal etre etant sortie de cet environnement malsein.
      Depuis je prie hamdouillah.Je m en remets à Dieu.et j essaie d avancer doucement malgré les hauts et les bas.
      Ne perds pas espoir et ne te coupe pas du monde qui t entourre: ta famille, tes course ect…Multiplie les choses que tu aimes faire pour t occuper l esprit.
      Tu n auras pas de reponse immediate sur ton etat mais fais toi confiance.Et confie toi à Allah.Tu verras ça ira mieux sans que tu t en apperçoives.
      Beaucoup de courage et surtout de l espoir.

  8. iman dit :

    l’article ne m’a pas convaincu, rien ne pourra me faire retrouver ma joie d’antan je rate tout échecs toutes les tentatives se soldent par des échecs à koi sert de se battre et d’avancer? j’en ai marre ke lon me dise patience!!

    • sarah dit :

      assalamou aleykoum ma soeur Imam je suis profondement touché par ce que vs venez de dire et je vs comprends dites vs xa aller rien nest eternel sauf Allah, cest juste passager vouloir cest pouvoir dites vs ke vs pourrez surmonter ces epreuves , si Allah eprouve quelq’un cest parcequ’il garde du bien pr vs . soyez tjrs positive ma sr

    • Sof dit :

      Chère Soeur,

      Je ne suis pas du genre à répondre aux messages postés sur les forums mais en voyant le tiens j’ai décidé de le faire.

      Je suis dans une situation sensiblement identique à la tienne. J’ai l’impression de trainer une succession d’échecs et que la fin n’arrivera jamais. Mais n’oublie pas une chose essentielle Allah éprouve les créatures pour lesquelles il veut le bien. Il est vrai que nous sommes absorbés par la Dounia et souhaitons réussir tout ce que nous entreprenons néanmoins si Allah ne nous l’a pas prédestiné rien n’arrivera.

      Après quasiment 2 années de difficultés personnelles, je suis certain d’une chose,Allah m’a accordé des bienfaits que d’autres autour de moi n’ont pas; une femme douce et aimante ( Macha’Allah),une famille au top, et une bonne santé physique.

      Je sais que c’est plus facile à dire qu’a faire mais je te conseille de capitaliser sur des bienfaits que tu comptes et d’attendre le rebond pour concrétiser tes projets (Incha’Allah). Il ne faut rien lâcher, car Sheytan guette tous ces moment pour causer à ta perte.

      Je te souhaite le meilleur et que Allah nous accorde sa protection.

      Sof

    • ness dit :

      salam alecoum

      imane la vie est ainsi, certes elle est dure, mais al hamdulilah en tant que musulman, nous avons notre croyance est c’est bien elle qui nous permet d’avoir le tête hors de l’eau C’est un vrai travail sur soi et de tous les jours qu’il faut faire, savoir se détacher de ce bas monde ainsi que des personnes, sont parfois nècessaires pour avancer. Faire le point, le vide sur nos vies,s’attacher aux gens n’est parfois pas bon, car tot ou tard on finira par les perdre, il faut toujours rester dans la modèration. Je comprends aussi qu’il est difficile de trouver une personne qui sache véritablement ecouter, sans juger, et qui ne nous conseil pas par rapport à ses choix, ou son point de vue, son opinion, mais une personne neutre qui prend le temps de prendre tous les paramètres en comptes, et qui ne se limite pas à dire  » moi je ne pourrais pas si j’etais toi… » on conseil bien souvent par rapport à notre jugement, ce qui est bien triste.
      Pour ce qui est de tes échecs, en soi ce n’est pas un mal, bien au contraire, ils nous permettent d’avancer et de ne pas retomber là où on a echouè, voit ce cotè la, l’echec est un pas en avant sur les erreurs commises il faut parfois et dans bien des cas, commettre à plusieurs reprises des échecs pour enfin reussir

      • iman dit :

        je comprends ce que tu veux me dire, mais quand tu arrives à un âge où tu fais un bilan de ta vie bientôt 50 ans ! et tu n as rien réussi dans ta vie et tu vois tes nièces, tes amies tes proches faire leur vie, se marier, avoir un job etc..alors que moi tout ce que je fais se transforme en échec! j ai essayer de prendre des cours tajweed, fiqh ..pour me rapprocher de Dieu T mais je vois pas d avancée pas d’évolution.
        je en sais pas ce que j ai pu faire de mal? pour avoir cette punition qui dure depuis plus de 40ans?

    • Djahida dit :

      Ô ma soeur, as salamu ‘alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh
      Que la Paix de Dieu soit sur toi ainsi que Sa Miséricorde et Sa Bénédiction

      Ô ma soeur, par Dieu, je t’aime et je me reconnais si bien en ce que tu viens d’écrire.
      Wallahi, tu n’es pas seule. Souviens-toi que l’échec dans cette vie ne signifie pas forcémént l’échec ultime, pas plus que le succès ici-bas ne signifie le succès ultime au Jour du Jugement.

      Ma vie professionnelle est une longue série d’échecs. Je me sens malmenée, voire même maltraitée par mes employeurs. Je ne vois plus le respect. Les gens ici ne font que se battre pour des broutilles qui ne leur serviront à rien au Jour du Jugement.

      Un frère m’a dit un jour : La patience commence lorsque l’on n’en a plus.
      Et ça m’a fait du bien d’entendre cela.

      Accroche-toi, ma soeur bien-aimée. A qui ? A Allah. Le Seul qui est Capable de t’aider. Il soutient les oiseaux pendant leur vol, alors qu’en est-il de toi, sa servante parmi les croyants qu’Il a préféré aux animaux et élévé au-dessus d’eux ? (cf. Coran)

      Rappelle-toi Allah. Il n’oublie pas celui qui se souvient de Lui.
      Invoque-Le, Il te répondra toujours, à chaque appel.
      La joie ne vient que de Lui, comme tout le bien d’ailleurs.

      Ne dis plus : rien ne pourra me faire retrouver ma joie d’antan.
      Allah est Capable de te redonner cette joie perdue et de la démultiplier.
      Ce n’est pas parce que nous somme petits et humiliés parmi les gens que nous le sommes nécessairement auprès d’Allah azzawajel.

      Notre Prophète bien-aimé (saw) a même dit que c’était l’inverse : les gens sont éprouvés selon leur degré de foi.

      Tu dois continuer à te battre, non pas contre des gens ignorants qui ne comprennent rien, mais pour ta relation avec Dieu, pour ta foi, pour travailler tes qualités. L’endurence ne se travaille que dans les épreuves, comme le meilleur métal se forge dans le feu.
      Le sang-froid se teste au moment des crises.

      Compare-toi uniquement avec ceux qui ont moins que toi matériellement.
      Ne t’arrête pas à ce pays, mais pense à ceux qui sont aussi au bout de la terre.
      Prends pour modèle les gens pieux, notre Prophète. C’est vers leur comportement qu’il faut tendre.

      Et ces conseils s’appliquent aussi à moi-même, car nous oublions beaucoup.
      Que Dieu te bénisse ma soeur et qu’Il améliore ta situation ainsi que celle de tous les croyants et croyantes.

      • iman dit :

        merci d’avoir pu prendre de ton temps pour me répondre, merci pour tes magnifiques conseils que Dieu te récompense !mais j ai plus envie de me battre je me sens inutile, pas de joie, et rien en change dans ma vie alors que mes proches avancent dans leur vie.. je ne cherche pas le matériel.. mais tout ce que je touche n ‘est qu échec, je suis lasse et sans espoir, malgré que jai parlé à mes profs de tajweed, fiqh..ET l imam ils me disent de patienter alors que je vais avoir bientôt 50 ans! où l espoir? j ai tellement patienter si tu savais, je suis punie mais je ne fais pas de mal je suis les lois de Dieu.je ne sais plus quoi faire à part disparaitre, j ai cessé d aller en cours, je cesse tout à part la prière qui est le dernier lien entre LUI et moi, si je lâche je ne pourrais plus revenir.oui j ai envie de quitter cette Terre, ej sais que c’est mal, mais je souffre seule.

  9. abdAllah dit :

    salam Aleykoum,

    pour ceux qui souffrent de dépression, je vous conseille la lecture du livre ‘Marre de la vie’ de lucia canovi (c’est une soeur qui s’est convertie à l’islam il y a qq années). Vous y trouverez pleins de bons conseils et des méthodes thérapeutiques gratuites et naturelles. Ce livre vous apprendra à rester positif en toutes circonstances.

  10. Khan dit :

    Salam,

    J’ai traversé une sorte de dépression psychotique il y a deux ans, après le décès de mon fils je suis rapidement tombé enceinte mais apres la naissance de ma fille j’étais dans un etat dépressif assez violent mon cerveau est resté bloqué peur de tout pleurs angoisse je voyais ma vie en noir j’étais au fond du trou.. J’ai fini par faire une grosse crise de peur. J’ai donc du m’entourer et l’amour que je porte à Allah m’a énormement aidé. Personne ne pouvait m’aider quand je sentais ce mal être dans mon coeur excepté la prière, je me suis confié à Allah j’ai pleuré a meme le sol implorant son aide j’ai vidé tout ce que j’avais sur le coeur j’ai fais le deuil de tout .. Avec le temps, la famille, j’ai réussi a sortir la tête de l’eau grâce a Allah. Nous sommes aussi maître de nos pensées maitre de ce que nous voulons être, notre nafs n’accepte pas la depression il n’accepte pas le noir mais notre Nafs dépends D’Allah et c’est Allah qui décide de tout. Je n’ai pris aucun traitement ni antidépresseurs ni anxiolytique je voulais croire en la puissance d’Allah et je n’ai plus aucun doute. J’ai supporté les trou de mémoire, la déconnexion total, l’oubli, les insomnies, les cauchemrads, les pleurs, les tremblements, les angoisses, les envies de mourrir, les idees completements absurdes folles. la vie est un combat. Au final el hamdulilah je me sent mieux même si il m’arrive d’avoir des petites rechute je sais que je peux compter sur Allah pour affronter mes peurs.

  11. Rokaya dit :

    Salam Aleykoum
    Je suis surprise par les réactions negatives sur cet article.
    Je suis passée par un « vrai » état depressif et cet article reprend exactement les étapes qui m’ont ete nécessaires pour m’en sortir.
    La prise d’antidépresseurs à doses raisonnables et dégressives permet de reprendre des forces, DORMIR, et supporter le quotidien.
    Mais on ne guérit pas d’une dépression uniquement par les traitements médicamenteux. Il est essentel de suivre une thérapie : cela permet de réfléchir aux causes de la dépression et de faire en sorte, à l’avenir, de dépasser ces causes.
    Je me souviens du discours d’un imam sur la thérapie auquel j’adhère completement : il expliquait que notre communauté voyait la psychologie comme la thérapie pour « les fous » alors qu’au contraire la thérapie permet de régler enormement de difficultés et que les membres de la communauté ne devraient pas rejeter la psychothérapie en bloc par principe.
    Il expliquait que beaucoup venait lui exposer leur problèmes qui ne relèvent pas de ses compétences de « technicien de l’islam » qu il faisait certes preuve de compassion mais que ces personnes gagneraient en efficacité en allant voir un psy.

  12. nikuia dit :

    Salam a Ts
    Une chose simple. faites comme si vs aspiriez de l’eau a travers un tube, au debut avec la bouche puis seulement avec le nez.le diaphragme remonte, les viscères massées, le nez et les mains fourmillent, le ventre chauffe, les pensées(el was was) s’effacent.personne n’est mort d avoir respiré alors ne vs inquietez pas.l’aire est le medicament indispensable et gratuit. Dites Macha Allah.

  13. Linda dit :

    Salamalaykoum a tous
    Pendant longtemps j’ai chercher la cause de mes dépressions à répétition ,puis un jour je me suis di peut être que c’est la pillule contraceptive que je prend qui me rend comme ça , bien sur juste avant j’ai fait pleins de douhas pour qallah m’aide donc j’ai fait des recherche et je me suis rendu compte au fil de mes recherches que certaines souffret de dépression avec la pillule .du coup j’ai arreter de la prendre et j’ai commencer a me sentir mieux Grace a Allah azawajal,bien sur cela ne suffisait pas seul,dc je me suis mise a remplir mes journées ,à faire des choses bref a m’occuper car si tu n’occupe pas ton temps shetan s’en occupera en te mettant plein d’idée noir ds la tête et après on sombre.ma conclusion c’est de s’en remettre a Allah de faire des douha ,d’arrêté la pillule, d’occuper son temps.

  14. Houda dit :

    Salamoalaykum,
    J’ai toujours eu des moments de déprime, il y’ a 2 ans suite à une epreuve je suis tombée dans une grande dépression.
    Ce qui m’ a aidé c’est la formation de Myriam Lakhdar( c p1s un coups de pub gratuit ) ca m’a changé la vie, je vous la recommande fortement.
    Ensuite j’ai découvert l’alimentation sans gluten, je ne suis pas allergique ou intolérante, mais j’ai essayé et ca a marché, mes amis m’ont fait remarqué que je suis devenue plus joyeuse et plus active. J’ai cherché et j’ai trouvé des articles qui disent qu’au lieu de prescrire des anti-depresseurs les médecins feraient de conseiller un régime sans gluten…car tout se passe au niveau des intestins.
    Pour plus d’infos regardez cette page:
    https://www.facebook.com/GlutlessIN
    Voilà mon expérience rapidement, ca ca peut vous aider.
    Salam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *