Comment fortifier l’estime de soi ?


L’estime de soi se définit par la valeur que nous nous attribuons et l’opinion que nous avons de nous-mêmes. Il y a 1 400 ans, Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) nous a fait don de l’Islam, un mode vie complet qui défend et promeut  les droits de toute la création (hommes, femmes, personnes âgées, enfants, animaux, et même le « Soi »).

Les niveaux d’amour-propre

Les problèmes d’estime de soi apparaissent à deux niveaux :

1 – Au niveau personnel 

À un niveau personnel, une faible estime de soi peut conduire un musulman au bord du gouffre et droit dans le feu de l’Enfer ! Une personne peut décider de changer qui elle est au gré de critères qu’une société ou une culture imparfaite juge bon d’imposer. Elle change sa philosophie, ses opinions et ses valeurs. Les médias répète à longueur de temps que le voile n’entre pas dans les critères de beauté, donc une sœur voilée peut finir par enlever son hijab parce qu’elle se sent « laide ». Mais nous ne devrions pas nous plier aux critères d’un système imparfait, alors que nous avons reçu un mode de vie idéal ainsi qu’un parfait exemple à suivre.

2 – Au niveau social 

La jungle sociale a aussi son lot de terribles menaces intimidantes. Si la personne ne revêt pas « son armure spirituelle » pour les contrer, elle sera certainement en proie à un sentiment de dévalorisation et en souffrira. Les pairs, ou les membres de la famille, peuvent constituer des regroupements dans lesquels une personne est harcelée ou moquée pour ce qu’il ou elle est. Son mode de vie, et parfois même son existence toute entière, peut être critiqué. Un manque d’estime de soi peut conduire une personne à la dépression ou à développer une anxiété sociale.

Développer l’estime de soi en 8 étapes

L’estime de soi n’apparait pas par enchantement ; il faut de la détermination, une connexion spirituelle avec Allah (Soubhanahou wa Ta’ala) et un équilibre émotionnel. L’amour propre se construit progressivement, pas à pas.

1 – Faites une évaluation personnelle

Faites une analyse de vos « forces » et  de vos « faiblesses ». Il y a toujours deux faces sur une pièce : on ne peut pas être 100 % bon ou 100 % mauvais. Alors notez toutes vos bonnes habitudes et vos qualités, puis vos mauvaises habitudes et vos défauts. Si vous avez du mal à évaluer vos qualités, demandez à un ami de vous aider à souligner vos bons cotés. Vous pouvez aussi lui demander de vous décrire vos faiblesses et vos défauts. Le Coran et la sounna sont les meilleurs manuels pour déterminer le bien et le mal, donc ce sont les points de référence à utiliser pour vous évaluer. Une fois que vous aurez fait une liste de vos faiblesses, barrez le mot faiblesse et écrivez à la place : « défis » – ce sont les points sur lesquels vous allez travailler et changer.

2 – Développez une psychologie musulmane

Lorsque vous vous sentez rabaissé, le meilleur moyen de vous protéger est de booster votre foi (Imane). L’Islam, notre dîne, est un manifeste de vérité, d’optimisme et d’efforts pour atteindre l’excellence. Le secret de la réussite et du bonheur, tant au niveau personnel que social, c’est l’Islam. Ainsi, rien ne sert de se préoccuper des standards mondains de beauté et du glamour, ou de déprimer pour une apparence que l’on n’a pas. Rappelez-vous que vous êtes la création du Créateur Majestueux ; et que vous faites aussi partie de la Oumma de notre Prophète Mohammed bien-aimé (que la paix soit sur lui).

3 – Développez des compétences et des habitudes positives

L’épanouissement personnel et les activités positives peuvent considérablement booster l’estime de soi. Les activités telles que la récitation du Coran avec traduction et exégèse (Tafsir) sont particulièrement positives, puisque apprendre nourrit votre esprit. Établir des prières ponctuelles (salates), réalisées avec dévouement 5 fois par jour, valorise la personne. Elle prend conscience qu’elle est l’esclave du Plus Haut, et que l’Islam confère honneur et dignité. Par la suite, vous pourrez également découvrir inchaAllah les domaines dans lesquels vous excellez et ce que vous aimez faire, puis lancer vos propres projets (comme collecter des fonds par exemple) ou intégrer des activités extrascolaires convenables.

4 – Soignez votre apparence

S’habiller et se comporter avec modestie est parfois mal interprété, et certains finissent par avoir l’air négligé et malpropre. Notre dîne nous enjoint un code vestimentaire islamique modeste, mais aussi d’être propre et soigné.

5 – Soyez bien entouré

On dit que « qui se ressemble s’assemble », alors trouvez des amis qui vous soutiennent. Si vos cercles d’amis sont majoritairement composés de personnes qui raillent vos croyances et vos valeurs, vous vous sentirez moins que rien. Fréquentez les vertueux, ceux qui reconnaissent votre valeur, vous aident à identifier vos faiblesses, et sont versées dans des habitudes productives et saines. Les activités auxquelles se livrent vos groupes d’amis permettent d’évaluer quel type de fréquentation vous avez.  Si vos compagnons passent leur temps dans des soirées où  la musique est à fond, on médit des autres, on fume et commet l’adultère, alors il est grand temps de réaliser qu’en tant que musulman, vous n’êtes pas à votre place. Par contre, si vous avez de bons amis qui se détendent et se divertissent dans les limites sages qu’a fixées Allah (Soubhanahou wa Ta’ala), et que vos activités productives comprennent des halaqas, les prières en groupe à la mosquée, des discussions spirituelles, la compréhension et la mémorisation du Coran, et d’autres activités positives, alors un tel entourage vous sera bénéfique et vous vous sentirez en sécurité .

6 – Apprenez de vos expériences

Vos efforts seraient bien vains si vous appreniez à appréciez qui vous êtes et qu’à la fin de l’année vous reveniez à la case départ ! Donc notez comment vous avez réussi à augmenter votre amour-propre, mémorisez les noms et les ressources que vous avez utilisés et qui vous ont été utiles. Observez et notez les changements dans votre rapport avec les autres et avec la vie, mais aussi l’attitude des autres envers vous.Vos réussites et évolutions positives bi’idhnillah devraient vous aider à rester  motivé !

7 – Développez votre défense

Une fois les étapes ci-dessus maîtrisées, testez-vous à l’aide d’un autocontrôle tout simple :  analysez votre réaction face à une critique injustifiée. Dans une telle situation, vous devriez être capable de parler calmement et distinctement, avec assurance et fermeté, en prenant le Coran et la Sounna en référence. Rappelez-vous qu’avoir de l’assurance et de la fermeté ne veut pas dire être désagréable ou grossier.

8 – Défendez vos frères et sœurs

Il faut du courage pour se défendre, mais aussi pour défendre un frère ou une sœur. Si une personne est rabaissée en votre présence, pour ce qu’elle est, soutenez-la et défendez-la tout en restant poli parce que cette personne est aussi votre frère ou votre sœur en Islam. À vrai dire, nous devrions nous démener pour défendre la vérité et la justice en toute circonstance, indépendamment de l’identité de la personne qui est injustement accusée ou opprimée.

Ces étapes ne sont que les bases. C’est à vous de prendre soin de vous-même et de découvrir ce qui permet de booster votre moral et de développer votre amour-propre. Il est important de se rappeler qu’une faible estime de soi peut détruire votre existence, cela vous prive du bonheur et de votre dignité. Mais, trop d’estime de soi peut être aussi extrêmement destructif. Cela peut mener à l’orgueil, à l’arrogance et au narcissisme. L’Islam distingue les meilleures stratégies de vie ; si vous mesurez votre valeur en fonction de l’Islam et non pas des critères imposés par la société, et que vous adaptez votre vie à votre foi, vous arriverez rapidement à surmonter votre déficit d’amour-propre.

À propos de l’auteur :

Syeda Ali est diplômée en gestion des entreprises. Sr. Anum est aussi rédactrice et responsable des médias à Habibi Halaqas. 

3 Responses to Comment fortifier l’estime de soi ?

  1. Salam alaykoum,
    Article intéressant macha Allah mais j’aurais souhaité plus de source tirées du Coran et de la sounna… Parfois on est plus boosté par ce qu’Allah et Son Prophète (sallAllahou’alayhi wasallam) disent pour augmenter notre estime de nous-mêmes.

  2. miloud dit :

    salam aleykoum,
    excellent article, que je vais mettre en pratique inchallah
    J’aime beaucoup ce passage :

    « Une fois que vous aurez fait une liste de vos faiblesses, barrez le mot faiblesse et écrivez à la place : « défis » – ce sont les points sur lesquels vous allez travailler et changer. »
    barakoulahoufik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *