Mamans Productives : Etablir un Programme Après-Ecole


Par Ameera Rahim

Au cours des trois mois d’été, nous sommes nombreux à abandonner ou négliger notre routine. Nous nous complaisonsdans la paresse estivale. Etant donné que la rentrée approche, il est plus que temps de se remettre dans le bain ! Que vous fassiez cours à la maison, ou que vos enfants soient scolarisés dans une école, il faut établir des programmes pour que nos petits chérubins soient des élèves productifs et heureux.

Les Programmes Après-Ecole aident à atteindre la réussite. Que font vos enfants en rentrant de l’école ? Avez-vous une routine à la maison ? Il existe diverses manières de donner l’habitude à nos enfants de suivre un programme et de profiter pleinement du moment après l’école.

1. Faire la Transition

La transition entre l’école et la maison doit être faite avec douceur. En rentrant, les enfants peuvent s’installer en commençant par ranger leurs affaires : cela leur inculque l’organisation, la propreté, et marque le début du programme.

C’est le moment idéal pour leur enseigner une sounnah qui fera partie de leur vie : il s’agit d’utiliser le miswak en rentrant à la maison. Les enfants peuvent à ce moment ôter leurs habits d’école et se préparer pour le goûter. Profitez de ce moment pour parler à votre enfant. Il est très important de lui demander : « Comment s’est passée ta journée ? » Si vous souhaitez que votre enfant ait une bonne relation avec vous dans l’adolescence, habituez-le à une communication ouverte et à une relation saine dès maintenant. Montrez-lui que vous aimez savoir ce qu’il a fait de sa journée, ce qu’il a ressenti, ou appris. Cela vous prépare vous et votre enfant à la prochaine étape.

2. Devoirs/Leçons/Révisions

C’est ici que certains parents font faux pas. Certains enfants ont le droit de rester avachis sur le canapé des heures, et font leurs devoirs en vitesse avant d’aller au lit. Plus tôt leurs devoirs seront faits, mieux c’est. Nous enseignons de suite à nos enfants que la procrastination n’est pas une bonne chose, et qu’une fois que nous prenons nos responsabilités, nous pouvons nous offrir le luxe de faire d’autres activités.

Tant que les leçons sont encore fraîches dans son esprit, prenez le temps de travailler avec votre enfant : s’il n’a pas compris la leçon du jour, utilisez plutôt le temps réservé aux devoirs pour lui réexpliquer la leçon qu’il a du mal à comprendre. C’est un moment qui demande de la patience et des encouragements. Il est difficile pour vous ou votre enfant de comprendre la leçon/les devoirs s’ils sont bâclés, alors commencez cela en début de programme.

3. Préparation pour le lendemain

La clé pour la réussite (dans cette vie et la prochaine) est la préparation. Enseigner à nos enfants à se préparer pour le lendemain rendra les matinées plus faciles et plus calmes inchaAllah. Aidez vos enfants à préparer leur cartable. En tant que mère et professeur, il m’arrive de voir les enfants arriver à l’école sans livre, ou les devoirs en retard. Prenez le temps d’aider vos enfants à tout préparer pour le lendemain, y compris leurs vêtements. Accrocher les habits à un endroit spécifique est important. Quand les enfants sortent de la douche le matin, tout est prêt jusqu’aux chaussettes !

4. Temps en famille

Faites du dîner un moment pour renforcer les liens et créer des souvenirs mémorables. J’ai grandi avec beaucoup de moments mémorables à la table du dîner. Utilisez également ce moment pour expliquer à vos enfants ce qu’il se passera par la suite : après dîner, vous ferez x, y, et z (la routine du soir, comme raconter une histoire, prendre une douche, se brosser les dents, etc.). Ainsi, tout le monde saura quoi attendre, une habitude se formera et leur enseignera ce qui fera d’eux des adultes productifs : les routines, la préparation, la gestion du temps.

Les mères qui font l’école à la maison comme moi peuvent intégrer cette liste à leur emploi du temps et enseigner d’autre part l’importance d’avoir un programme.

Bien que je ne l’ai pas mentionné plus haut, les activités doivent être programmées en fonction des prières pour enseigner l’importance de prier à l’heure inchaAllah. En priant en famille, les cœurs se rejoignent. C’est aussi bénéfique de garder du temps, ne serait-ce que 15 minutes ou une demi heure pour avoir des moments ‘religieux’, comme par exemple enseigner l’arabe ou le tajwid (la lecture du Coran), lire une histoire des prophètes, discuter d’un trait ou d’une vertu islamique, expliquer les bases de l’islam, mémoriser une courte sourate avec eux, ou écouter une conférence. Rendez ces moments joyeux pour transmettre votre enthousiasme à vos enfants, et faire en sorte que ce moment soit particulièrement agréable et ludique (avec des discussions, des questions, des quizz). Vous pouvez incorporer l’apprentissage de l’islam à votre Programme Après-Ecole en récitant des invocations à la table du dîner, en terminant la journée par la récitation d’Ayatul Kursi avant de dormir ou en faisant des dou’as pour la oummah, la famille ou les amis. Il est facile de faire des actes d’adoration dans la journée, et de faire de nos actions des actes d’adoration.

Etablir de bonnes habitudes commence tôt. Mon fils de quatre ans a son programme affiché au mur pour qu’il puisse vérifier lui-même les choses qu’il a faites dans la journée. Son programme est composé des devoirs, du petit déjeuner, du moment le bain, etc. et ceci l’aide à apprendre les démarches qui lui seront utiles dans le futur. Elever des enfants productifs fait partie de notre mission. Remplissons-la du mieux que possible ! Intégrer ces étapes simples est un bon début sur la route de la productivité inchaAllah !

A propos de l’auteure

Ameera Rahim fait partie de l’équipe de parents connue sous le nom de Habeebee Homeschooling (http://habeebeehomeschooling.wordpress.com): elle apporte du soutien, des ressources, et partage ses expériences familiales par rapport à la déscolarisation, vous pouvez la retrouver sur Facebook : www.facebook.com/habeebeehomeschooling.

Elle vit avec son tendre époux Ameer Idris à New-York où ils élèvent leurs trois garçons et aiment particulièrement partager leurs connaissances sur la déscolarisation. Ameera soutient l’apprentissage précoce, l’amour familial et l’alphabétisation précoce.

 

3 Responses to Mamans Productives : Etablir un Programme Après-Ecole

  1. aurelie dit :

    merci pour tous ces excellents conseils à mettre en pratique !

  2. IRIS dit :

    BarakALLAH oufiki pour cet excellent article qui va contribuer à nous aider à construire une oumma d’ambitieux(ses)

  3. Oum Moussa dit :

    As salamou aleykoum,
    c’est TRÈS URGENT : Je ne fais l’ief que pour la maternelle, donc mon fils cette année était en CP ,mais pour des soucis organisationnels au sein de leur structure, je ne plus l’y mettre ce qui explique mon retard.
    Donc je recherche actuellement une école ou association pour la rentrée de ce1,qui soit pas trop éloignée de mon domicile à Stains car je prends les transports.J’ai vu avec quasiment toutes les structures autour de moi (la pomme du savoir ne sera plus à Stains Incha’Allah )C’est vraiment urgent. Barak Allahou fikoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *