Vous-êtes vous oublié ?


Par Alima Ashfaq

Vous êtes jeune (d’un point de vue islamique parlant, la jeunesse prend fin à 40 ans), passionné et déterminé à accomplir de grandes choses ! Alhamdulillah, vous venez de rejoindre un groupe de da’wah en tant que bénévole, à la mosquée ou au sein d’une organisation islamique et la machine est déjà en marche… Vous êtes actif, vous vous amusez, vous êtes occupé, parfois stressé, et vous aimez ca !

Nous travaillons tous par amour pour d’Allah afin d’aider notre communauté. Tout ce que vous faites bénévolement, est un excellent moyen d’accomplir de bonnes actions et de rechercher la satisfaction d’Allah, le Très-Haut. Cependant, parfois quand nous investissons notre énergie à aider la communauté, nous ressentons un grand vide en nous-mêmes ; un vide qui se ressent de plus en plus.
Nous nous investissons  dans un certain nombre de causes –la Da’wah, l’apprentissage du Dîn de temps à autre – cependant notre Salat a perdu de son khushu, et nous prenons de moins en moins le temps pour lire le Coran.

Demandez-vous :

  • À quand remonte la dernière fois où vous avez pleuré pendant vos dou’as ou à la lecture du Coran?
  • À quand remonte la dernière fois où vous avez profondément apprécié votre salat?
  • À quand remonte la dernière fois où vous avez fait dou’as pour ceux qui souffrent dans le monde entier, ou pour votre propre famille ?

Nous savons tous que nous devrions ouvrir le Coran, le réciter, le comprendre et le mémoriser, cependant, nous ne prenons plus le temps de le faire, nous sommes trop occupés par le travail que nous avons à faire. Nous nous sommes consacrés à aider les autres pendant une si longue période, mais avons-nous pris le temps de nous améliorer sur le plan personnel ?

Notre Akhirah est importante, ainsi, nous devons mettre l’accent sur deux éléments : le service que nous rendons aux autres, et ce que nous entreprenons pour notre propre tarbiyyah (bien-être spirituel, développement personnel). Nous avons besoin de trouver un équilibre entre les deux, et ne pas négliger l’un ou l’autre !

Vous devez faire partie de ceux :

  • Qui ont la meilleure conduite, qui sont les plus agréables, et qui ont la confiance nécessaire pour défendre l’islam
  • Qui s’accordent du temps pour s’améliorer – n’oubliez pas que vous êtes des exemples à suivre
  • Qui font preuve de beaucoup de Taqwa, craignent Allah le plus, et qui réfléchissent le plus sur comment devenir de meilleures personnes.

Ce verset du Coran me donne des frissons :

«Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre? Êtes-vous donc dépourvus de raison ? » [Sourate de la Vache (Al-Baqarah), 2:44].

Comment pouvons-nous aider les autres, alors que nous sommes nous-mêmes en souffrance ?
Aujourd’hui prenez le temps :

1. D’invoquer Dieu pour vous-même

N’oubliez pas que votre succès personnel est important! Au milieu de la plus grande tempête, personne ne vous aidera si ce n’est Celui qui vous a créé.

2. Accroître votre iman en recherchant le savoir

Si vous êtes inscrit dans un institut, prenez le temps de revoir vos notes et de tirer profit du savoir que vous allez transmettre. Si vous êtes membre d’une organisation islamique, profitez-en pour assister à des séminaires islamiques et concentrez-vous sur votre développement personnel.

3. De vous concentrer dans vos salat

Lorsque vous levez vos mains pour dire Allahu Akbar, rappelez-vous qu’il s’agit d’un acte d’adoration. Allah est beaucoup plus important que tout ce qui a pu se dire lors de votre dernière réunion avec les membres de l’association. Prenez toutes les mesures nécessaires pour palier votre manque de concentration dans votre salat (lisez des livres qui abordent le thème de la concentration dans la salat, perfectionnez vos ablutions, préparez vous avant que l’heure de la salat n’arrive, etc.)

4. De lire le Coran

Il est un guide et une miséricorde d’Allah. Nous en avons tous besoin.

5. De vous impliquez moins, si besoin

Je sais que cela peut être inenvisageable pour certain. Je sais aussi qu’être impliqué de A à Z dans un projet c’est excitant, mais si vous n’arrivez même plus à accomplir vos salat à l’heure et que vous ne trouvez plus le temps de méditer sur le Coran, alors c’est que de toute évidence quelque chose ne va pas.
Si cela à des conséquences sur votre propre Ibadah, il serait peut être temps de faire la salat istikharah et de vous retirer un peu de la scène. Si vous êtes impliqué dans 5 activités, pourquoi ne pas vous contenter de participer à 3 projets et voir si cela est plus gérable pour vous ?

Dites Bismillah avant d’attaquer une nouvelle journée et montrez à Allah combien vous L’aimez !

A propos de l’auteure :

Alima Ashfaq est une jeune auteur, coach, entrepreneure et orateur en herbe. Elle est la fondatrice de « I am Alima ». Elle est également l’Amirah d’AlMaghrib Institute. Elle a écrit « Love Unveiled » et « Du’as of a superstar » [ne sont pas disponibles en français]. Sa mission est d’assister les sœurs à devenir de « superstar » dans cette vie et dans l’Au-delà, en ne se négligeant ni l’une ni l’autre !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *